Des comics à l’écran: les adaptations Marvel de 1944 à 2099

 

 

Les avancées significatives dans le domaine des effets spéciaux ont permis au cinéma de repousser les limites de la créativité, et offrent aujourd’hui la possibilité de mettre en images des univers extraordinaires en usant d’une technologie innovante qui donne toute sa crédibilité au récit. Si à l’époque de La Planète des Singes (1968), la crainte d’une adaptation du roman de Pierre Boulle avait été balayée par la qualité des costumes de Morton Haack, c’est aujourd’hui grâce à l’informatique que La Planète des Singes: les Origines libère toute la puissance évocatrice de cette histoire tragique et sublime.

De la poésie naïve de Georges Méliès, en passant par les animations de Ray Harryhausen, les avancées électroniques de John Dykstra et George Lucas, les maquillages de Rick Baker, l’apparition du numérique dans Tron, jusqu’aux effets révolutionnaires sur la 3D d’Avatar, les étapes ont été nombreuses dans cette évolution artistique qui a permis de donner vie à des oeuvres qui n’auraient probablement pas vues le jour faute de moyens technologiques. Nous sommes dans une ère où tout est possible, où la seule contrainte est budgétaire, et où les studios ont accès à des outils leur permettant de développer des histoires extraordinaires de manière convaincante, pour peu qu’elles bénéficient d’un scénario solide évidemment!

C’est dans cette ère de foisonnement technologique que la maison d’édition Marvel s’est lancé dans la production de films avec Marvel Studios, après avoir vu que la Fox et Columbia s’en sortaient plutôt bien et que les franchises s’avéraient sacrément lucratives! Nous sommes en plein Héroïc Age finalement, les projets d’adaptations Marvel pleuvent, et les spectateurs en redemandent! Mais avant de commencer notre tour d’horizon, une petite tranche d’histoire s’impose!

C’est en 1939 que Martin Goodman fonde Timely Comics et lance sa 1ère publication, Marvel Comics, au mois d’octobre. Cette revue (rebaptisée Marvel Mystery Comics dès le 2ème numéro), verra dans ses pages les aventures des tous premiers super-héros Marvel, à savoir la Torche humaine de Carl Burgos et Namor de Bill Everett. Mais c’est en mars 1941 que Timely Comics prend son essor, avec l’apparition du super-héros créé par Joe Simon et Jack Kirby, Captain America. Le patriotisme du personnage tombe à point nommé en cette période sombre… Puis le public délaisse ces héros extraordinaires après la guerre, au profit d’histoires comiques ou de western, et la fin des années 50 voit l’avènement des récits de science-fiction.

Un homme va devenir éditeur en chef de Timely Comics en 1941 et 1942, puis va reprendre ce poste en 1945. Il s’appelle Stan Lee, et il va révolutionner le monde des comics au début des années 60. Le public reprend peu à peu goût aux histoires de super-héros, et l’éditeur DC obtient un franc succès grâce à sa Ligue de Justice d’Amérique. Afin de contrer DC, Martin Goodman (qui a changé le nom de Timely Comics en Atlas Comics puis en Marvel Comics) va demander à Stan lee de développer son propre bestiaire super-héroïque; c’est avec des artistes comme Jack Kirby et Steve Ditko que l’Univers 616 (le monde où se cotoient tous les super-héros Marvel) est lancé! En novembre 1961 sort le premier numéro des Quatre Fantastiques, qui seront suivis par Hulk, Spider-Man et tous les autres! Il remettra aussi au goût du jour Captain America ou encore Namor. L’aventure commence, et n’est pas près de se terminer, puisque 70 ans après, ces personnages sont toujours aussi populaires!

 

 

On peut maintenant commencer ce tour d’horizon des adaptations Marvel! Avec le succès remporté par le comics Captain America, il est naturel que la toute première adaptation lui soit consacrée. Il s’agit d’un serial en noir et blanc, qui voit non pas Steve Rogers, mais le District Attorney Grant Gardner (!) revêtir le costume du Captain! Il ne portera d’ailleurs pas le fameux bouclier, et se servira allègrement d’un pistolet! On peut dire que cette version en 15 épisodes de 15 minutes (25 pour le pilote) réalisée par Elmer Clifton et John English ne lésine pas sur les entorses au comics, Captain America ne combattant pas les Nazis (nous sommes pourtant en 1944, en pleine seconde guerre!), et son sidekick Bucky Barnes n’est même pas mentionné, tout comme le sérum du super-soldat! Une adaptation très libre donc, mais qui eut un certain succès à l’époque. Ils ont même osé enlever les ailettes sur le masque les bougres! L’aventure fut très éprouvante pour l’interprète du Captain, Dick Purcell, qui mourut quelques semaines après le tournage…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On fait ensuite un grand bond jusqu’en 1974, avec Spidey Super Stories, un segment de la série The electric Company, qui offrait pour la première fois les aventures live de Spider-Man! De 74 à 77, ce sont quelques dizaines d’épisodes qui sont produits, dans lesquels Spidey ne parle pas, mais où les dialogues sont retranscrits avec des bulles comme dans les comics! Un certain Morgan Freeman alors tout jeune fera office de narrateur, et il jouera même le comte Dracula dans d’autres épisodes de The electric Company!

 

En 1975, une série TV mettant en scène Daredevil et Black Widow est en discussion, mais ne verra jamais le jour. Il reste tout de même quelques clichés intéressants pour l’Homme sans Peur et sa copine! Le chanceux Ben Carruthers a évité de passer à la postérité avec ce costume ridicule, et Angela Bowie, l’ex-femme de David, était pressentie pour jouer Natasha Romanoff!

 

 

 

 

 

 

 

En 1977 sort un épisode pilote de The amazing Spider-Man, qui devra attendre 1978 pour voir ses 5 autres épisodes diffusés, avant d’enchaîner sur une saison 2. Le nom est fidèle à la série éponyme créée par Lee et Ditko. Spidey (interprété par Nicholas Hammond) nous fera même les honneurs d’une sortie sur grand écran en France, puisque le pilote sort chez nous sous le titre Spider-Man. Ce principe curieux de sortir des épisodes au cinéma se poursuit en 1979 avec La Riposte de l’Homme-Araignée et Spider-Man: le Challenge du Dragon, tous deux étant des montages d’épisodes de la série destinés à l’exploitation en salles en France! En tout, il y aura eu 14 épisodes.

 

1977 voit également une seconde adaptation de comics Marvel, qui met en scène le géant vert le plus connu dans L’incroyable Hulk, la série kitchissime de Kenneth Johnson! Mais saviez-vous que dans le tout premier épisode de son comic, il était en fait gris? Les auteurs ont changé sa couleur dès le second épisode, car le vert est plus facile à reproduire sur du papier imprimé! 84 épisodes verront inlassablement Bill Bixby se transformer en Lou Ferigno. Bruce Banner est renommé David, car les producteurs de MCM Universal trouvaient que Bruce faisait trop gay! 1977 voit sortir le premier téléfilm consacré au colosse vert, Death in the Family. En 1978 sort Hulk revient, 2ème téléfilm qui sera exploité en salles en France en 1980! C’est un peu le bordel avec Hulk, surtout que le pilote + l’épisode 74 de la série ont été montés pour une sortie au ciné en France en 1979 sous le titre L’incroyable Hulk ! J’ai beaucoup de mal à comprendre l’intérêt de différencier les supports d’un pays à l’autre, mais il faut croire que la France était friande de super-héroïsme à cette époque… Il y eut 5 saisons.

Les 3 téléfilms sont signés Kenneth Johnson, et pour la petite histoire, c’est Richard Kiel, le légendaire requin de Moonraker, qui avait commencé le tournage dans le rôle d’Hulk! Mais les producteurs ne le trouvaient pas assez musclé… Du coup ils ont auditionné un certain Arnold Schwarzenegger, mais il était trop petit…

 

En 1978, les Japonais s’approprient Spider-Man! Ca s’appelle Supaidaman et c’est produit par la Toei Company! Mais il s’agit bien d’une version officielle, puisque Marvel a donné son accord pour cette série! Peter Parker est évidemment remplacé par un habitant du cru, Takuya Yamashiro, qui aura droit à son robot et à son vaisseau (ça reste du sentai, donc le côté Bioman est omniprésent!). Les 41 épisodes + 1 film de cette curiosité verront Supadaiman combattre le diabolique professeur Monster et son groupe la Croix d’Acier grâce à un bracelet contenant de l’ADN d’arachnide! Tout un programme

 

 

 

 

 

 

 

Les Japonais n’ont peur de rien et poursuivent leurs adaptations avec Batoru Fibâ Jei (Battle Fever J en Anglais)  la même année, qui voit en fait les aventures de Miss America au long de 52 épisodes de 25 minutes. C’est toujours produit par la Toei, qui maintient son partenariat avec Marvel. On reste donc dans le sentai avec cette série qui préfigure Turboranger et consorts (d’ailleurs, toutes les équipes depuis Battle Fever J apparaîtront dans le premier épisode de Turboranger). Bref, Miss America, c’est Diane Martin, la fille d’un agent du FBI, qui va intégrer la super-équipe Battle Fever afin de combattre l’organisation Egos. Une seconde Miss America, Maria Nagisa, prendra la place de la première après son arrêt de travail causé par le méchant Monstre Dracula! L’équipe a un robot géant, c’est bourré de monstres en latex, ça a l’air super naze et les couleurs piquent les yeux! C’est du sentai dans la pure tradition japonaise, et ça reste malgré tout du Marvel! Et c’est surtout très loin de la véritable Miss America, qui a combattu les Nazis aux côtés de Captain America et Namor…

 

1978 est une année faste, puisque aux Etats-Unis est lancé le pilote d’une série TV basée sur le Dr Strange. Au vu du résultat apparemment désastreux de l’adaptation, la série est abandonnée et seul subsiste donc le téléfilm initial, réalisé par Philip DeGuere et interprété par Peter Hooten.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1979, Captain America revient, avec 2 téléfilms produits par MCM Universal, les mêmes qui s’occupaient de la série L’incroyable Hulk. Cette fois-ci, on a droit à Steve Rogers, et c’est Reb Brown qui s’y colle! Ca donne Captain America (mis en scène par Rod Holcomb) et Captain America 2: Death to soon (réalisé par Ivan Nagy), ce 2ème sortant au cinéma en France sous le titre de… Captain America!

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est en 1986 que le tout premier film Marvel sort donc aux Etats-Unis, et il s’agit de… Howard, une nouvelle Race de Héros! Avec tout le bestiaire créé depuis 1961, le premier film voit donc l’adaptation des aventures d’un canard! En plus, c’est produit par George Lucas! Pour la petite histoire, Howard est un canard oisif vivant sur une planète de canards, et il est un jour transporté dans l’espace sur la planète Terre, où il va rencontrer une rockeuse et combattre le crime… J’ai essayé de le regarder, mais c’est pas facile j’avoue… C’est réalisé par Willard Huyck, et on peut y croiser Lea Thompson (la mère de Marty McFly dans Retour vers le Futur!) et Tim Robbins!

 

En 1988, Hulk revient avec un téléfilm qui sera suivi de deux autres en 1989 et 1990, toujours interprétés par Bill Bixby et Lou Ferrigno. Le Retour de l’incroyable Hulk (mis en scène par Nicholas Corea et le non crédité Bill Bixby) voit la première adaptation de Thor qui vient prêter main-forte au géant vert; Le Procès de l’incroyable Hulk, réalisé par Bixby lui-même, verra la première apparition de Daredevil! Et le troisième, intitulé La Mort de l’incroyable Hulk, toujours réalisé par Bixby, s’avère prémonitoire puisque l’acteur tire sa révérence, en laissant le personnage derrière lui, et son projet The great Return of the incredible Hulk avec…

 

 

 

 

 

 

 

 

1989 voit le second film Marvel sortir au cinéma aux Etats-Unis. Il s’agit du Punisher de Mark Goldblatt, avec Dolph Lundgren dans le rôle de Frank Castle. Le film relate la lutte du justicier solitaire contre des mafiosi qui ont enlevé des enfants. Avec le temps qui passe, cette petite série B reste sympathique et s’avère à ce jour la meilleure adaptation du personnage, en respectant l’ambiance des comics et en offrant des scènes d’action et de violence réussies. La grosse question qui reste en suspens, c’est pourquoi les producteurs n’ont pas donné de T-shirt à tête de mort à Dolph??? Sa panoplie est l’essence même du personnage, et c’est véritablement curieux d’avoir fait l’impasse dessus. Mais Dolph teint en brun s’en sort bien, et campe un Castle qui se plaît dans les bas-fonds!

 

 

 

 

 

 

 

 

On entre dans les 90’s avec Power Pack, un téléfilm initialement prévu pour être le pilote d’une série (décidément, les séries Marvel ont du mal à voir le jour!) et mis en scène par Rick Benneth. Il suit les aventures de 4 frères et soeurs (Alex, Julie, Jack et Katie Power) doués de pouvoirs, mais qui contrairement au comics (appelé Puissance 4 par chez nous) ne portaient pas de costumes! Ils sont confrontés au sinistre Dr Mobius (rien à voir avec le vampire Morbius!).

 

1990 voit surgir un nouveau Captain America, interprété par Matt Salinger et réalisé par Albert Pyun. Crâne rouge est de la partie et ses origines sont réinventées, puisqu’il n’est plus Allemand mais Italien, et qu’il se retrouve à la tête de la mafia! Un film très dispensable…

 

Roger Corman avait acquis les droits des Quatre Fantastiques, et produisit en 1994 un film qu’il ne comptait pas distribuer, dans l’unique but de conserver lesdits droits. C’est ainsi que Fantastic Four réalisé par Oley Sassone est introuvable, mais si vous cherchez bien vous pourrez quand même mettre la main dessus…

 

En 1996, Jack Solder (le réalisateur de Hidden) met sur pied le téléfilm Génération X, qui s’avère être la première adaptation consacré à des mutants Marvel! On retrouve d’ailleurs les personnages d’Emma Frost, Jubilé et le Hurleur bien avant la saga X-Men.

 

 

 

 

 

 

Night Man est certainement l’un des héros les moins connus de Marvel, et pour cause, il a été racheté en 1994 à l’éditeur Malibu Comics. Une série télé à été créée en 1997 par Glen A. Larson, le mythique scénariste et producteur a qui l’on doit notamment Magnum, L’Homme qui tombe à pic, K 2000, Manimal… Bon, on ne peut pas dire que Night Man aura eu le même impact… Suite à un incident, un saxophoniste acquiert la capacité d’entendre les pensées maléfiques. Et pour gagner du temps, il n’a plus besoin de dormir. Il y eut 44 épisodes, dont un crossover avec Manimal!!!

1998 voit l’apparition de Nick Fury, sous les traits de… David Hasselhoff! Le téléfilm est très poussif, mais permet de visualiser l’Hydra avec le Baron  Von Strucker et Arnim Zola, et du côté du SHIELD, on a droit à la Comtesse Valentina de Allegro et Dum-Dum Dugan!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1998 toujours, avec le chasseur de vampires Blade mis en scène par Stephen NorringtonWesley Snipes dans le rôle principal, et un certain succès pour ce film, qui permet aux studios de se dire que les super-héros sont peut-être une manne juteuse… (critique)

 

C’est en 2000 que la machine Marvel s’emballe, avec l’arrivée des X-Men sur grand écran! Dirigée par Bryan Singer, la bande à Wolverine va réellement ouvrir la voie à la déferlante super-héroïque, grâce à un sens du réalisme et de l’action tout simplement excellents! On découvre Magneto, le Crapaud, Mystique… Qu’est-ce que c’est bon!!!

 

Guillermo Del Toro réalise Blade 2 en 2000, avec toujours Wesley Snipes dans le rôle du diurnambule.

 

2002 voit le retour de Peter Parker sur grand écran, 24 ans après son incursion japonaise! Spider-Man jaillit de l’esprit de Sam Raimi, et révèle Tobey Maguire et Kirsten Dunst! Le film a choisi d’opposer le héros à son plus célèbre ennemi, Norman Osborn alias le Bouffon vert, mais le côté schizo du personnage est la grosse faiblesse de cette adaptation…

 

L’Homme sans Peur débarque lui aussi en 2002 dans un Daredevil bancal réalisé par Mark Steven Johnson. Ben Affleck fait ce qu’il peut, mais le film manque cruellement de la patte d’un certain Frank Miller! On y croise Elektra (Jennifer Garner) et Bullseye qui est loin du psychopathe hallucinant des comics (Colin Farrell).

 

Bryan Singer réalise en 2003 la séquelle de son excellent X-Men, et X-Men 2 s’avère encore meilleur! Convoquant Diablo, Pyro et d’autres mutants, Singer poursuit son exploration passionnante de la différence et du rejet. La lutte fratricide entre Xavier et Magneto se complexifie, et la lutte entre l’Homme et les mutants s’intensifie… Une perle du cinéma d’action!

 

La meilleure version de Hulk est sans conteste celle qu’Ang Lee réalise en 2003, jouant avec les aspects psychologiques comme rarement cela a été fait dans un film d’action! Les notions de rapports père-fils  tiennent une place prédominante dans la naissance du monstre et dans son existence même. Ce traitement hors norme fait de ce film l’une des meilleures adaptations super-héroïques, qui n’a pas empêché Lee de se prendre une volée de bois (vert).

 

2004: le Punisher de Jonathan Hensleigh promettait beaucoup, et ne propose finalement que du vent. Thomas Jane en Castle n’est pas crédible un seul instant, Travolta en méchant est ridicule, et l’esprit même du comic est totalement édulcoré! Exit la violence crasse, on fait semblant de torturer les bad guys avec de la bidoche congelée! Une aberration sans nom…

 

Sam Raimi poursuit son exploration du tourmenté Peter Parker avec ce Spider-Man 2 qui sort en 2004, et qui le voit affronter le Docteur Octopus! Probablement le meilleur film de la trilogie, grâce à l’ambivalence d’Otto Octavius et sa position très difficile, tiraillé entre sa nature et ses nouveaux instincts.

 

Blade: Trinity voit le jour en 2004, toujours avec Wesley Snipes, et il est mis en scène par David S. Goyer. On découvre d’ailleurs Ryan Reynolds qui fait sa première incursion dans l’univers Marvel, avant le rôle de Deadpool qui lui va comme un gant…

 

C’est en 2005 que sort Elektra, le spin-off de Daredevil, dans lequel Jennifer Garner reprend le rôle de la guerrière solitaire pour un résultat pas très emballant…

 

Man-Thing sort aussi en 2005, et reste très méconnu. Pourtant, sans être innovant, il raconte une histoire solide en suivant les aventures de cette créature des marais prenant place en Louisiane. Man-Thing est davantage le récit d’un monstre que d’un super-héros, mais Brett Leonard s’en sort plutôt bien.

 

Après la tentative de Roger Corman (que l’on peut toujours trouver, j’insiste), Les quatre Fantastiques voient le jour en 2005 dans un film de Tim Story plutôt insipide… La Chose et ses problèmes de faciès sont ennuyeux, pour rester poli, Fatalis possède l’aura d’une anémone de mer, et on se contrefout totalement de cette histoire… Bon, c’est Chris « Captain America » Evans qui joue la Torche, c’est déjà ça…

 

2006: Bryan Singer cède sa place à Brett Ratner qui réalise l’excellent X-Men: l’Affrontement final, film unanimement décrié que je trouve pourtant vraiment bon! La multiplication des personnages, les batailles rangées entre mutants, tout est fait pour ressembler davantage au comics, et Ratner parvient à tenir la barre de ce spectacle très réussi!

 

Blade ressort les crocs dans la série Blade donc, signée David S. Goyer et qui ne durera que 12 épisodes (produits en 2006). Pas de succès retentissant pour Kirk Jones dans le rôle…

 

Mark Steven Johnson persiste et signe en 2007 un Ghost Rider encore plus raté que son Daredevil! Une purge pure et simple malmenée de bout en bout par un récit désastreux et un Nicolas Cage totalement à l’ouest. Une sorte de nanar quoi…

 

Sam Raimi achève sa trilogie en 2007 avec Spider-Man 3, dans lequel on découvre l’Homme-Sable, Venom et le nouveau Bouffon vert! Du beau monde pour un film souffrant d’un sacré problème de rythme, les histoires de coeur de Parker et Mary-Jane plombeant quand même pas mal le récit…

 

Tim Story persiste et signe en 2007 un Les quatre Fantastiques et le Surfer d’Argent qui offre la bonne surprise d’être sympathique! Rythmé, simple et efficace, il ne restera pas dans les annales mais offre une version plus intéressante que le premier film. Le côté T-1000 du Surfer y est certainement pour quelque chose…

 

C’est en 2008 que débarque Iron Man, et la grosse claque due au duo Jon FavreauRobert Downey Jr. va permettre d’orienter les productions Marvel Studios vers un mélange d’action et d’humour qui sera sa marque de fabrique pour les années à venir. Downey Jr. EST Iron Man, et le film est une petite tuerie visuelle et narrative dans laquelle l’acteur s’éclate comme un dingue!

 

L’incroyable Hulk sort en 2008, et le français Louis Leterrier fait ce qu’il peut avec un scénario et des personnages d’une platitude sans nom. Un ratage complet pour un film qui cherchait délibérément à s’éloigner du travail d’Ang lee, et ce n’est certainement pas pour le meilleur, malgré la présence de l’Abomination

 

2008 encore, avec Ray Stevenson qui endosse la défroque de Frank Castle pour Punisher: Zone de Guerre. 2-3 scènes franchement sympas, et pas grand-chose d’autre à garder… Le personnage de Puzzle et de son frangin taré sont parmi les pires que j’ai pu voir… Bref, Dolph est le meilleur pour l’instant!

 

Wolverine s’émancipe en 2009 dans X-Men Origins: Wolverine, et s’adoucit complètement dans ce film à la violence édulcorée. Logan a des putains de griffes à la Freddy Krueger, et il ne s’en sert même pas! Bon, la grosse nouvelle du film, c’est l’apparition de Deadpool, le mercenaire déjanté, qui prend les traits de Ryan Reynolds! Alors même si la fin voit le personnage sacrément massacré par rapport au comics, ce Wolverine doit être vu rien que pour Wade Wilson!!!

 

Jon Favreau poursuit la saga en 2010 avec Iron Man 2, qui souffre d’un sacré problème de rythme et d’un manque d’envergure de quelques personnages, Justin Hammer en tête. Ce film ne parvient pas à recréer la surprise du premier opus, et malgré Downey Jr. et Mickey Rourke, on pense beaucoup au premier… On se consolera avec la présence de War Machine et de Black Widow!

 

Thor descend sur Midgard en 2011, pour un film qui s’avérait sacrément risqué et qui tient du pari très réussi pour Kenneth Branagh. Le mélange Marvel Studios d’humour et d’action fonctionne vraiment bien, et l’on suit les aventures de Blondin avec plaisir, pris entre sa patrie d’origine et la Terre, mêlé aux complots de l’excellent Loki (Tom hiddleston parfait) et aux projets de Nick Fury. (critique du film)

 

X-Men: le Commencement voit Matthew Vaughn donner vie en 2011 à la première classe de Charles Xavier, et l’esprit 60’s reconstitué s’avère être une très bonne surprise. La mise en scène pêche un peu, mais la multitude de personnages comme le Hurleur, Emma frost, Havok fait plaisir à voir! Et Michael Fassbender campe un Magneto qui n’a rien à envier à l’excellent Ian McKellen… (critique)

 

2011 toujours, avec Captain America: first Avenger, qui suit les traces de Steve Rogers dans un film d’époque vraiment bien reconstitué, et traitant de la transformation de ce jeune homme en super-soldat avec beaucoup de soin et de nostalgie. Crâne rouge, Dum-Dum Dugan, Bucky Barnes… Joe Johnston parvient à mettre sur pied un film d’action à l’ancienne vraiment bon! (critique)

 

Nicolas Cage rempile en 2012 pour un second Ghost Rider, intitulé Ghost Rider: l’Esprit de Vengeance. Exit Mark Steven Johnson qui nous avait massacré le premier opus, et place au duo déjanté Mark Neveldine/ Brian Taylor a qui l’on doit Hyper Tension. Et cerise sur le gâteau, notre Christophe(r) Lambert national est aussi de la partie pour un film plus réussi que le 1er! (critique)

 

Avengers, c’est le méga-projet de Marvel en 2012, puisque chaque film des licences Hulk, Iron Man, Thor et Captain America convergent vers cette réunion de super-héros! C’est Nick Fury qui fait le lien en créant la super-équipe des Avengers, avec Joss Whedon aux commandes pour son second film! Et le résultat est plutôt réussi! (critique)

 

On oublie la trilogie de Raimi et on entame une nouvelle saga en 2012 avec The Amazing Spider-Man, qui se veut à la fois plus sombre et plus proche du comic (les fameux lance-toile de Peter). On assiste enfin au combat contre le Lézard, que l’on aura finalement jamais vu chez Raimi alors que le personnage de Curt Connors était présent. C’est l’excellent Andrew Garfield qui succède à Tobey Maguire, et on éjecte Mary-Jane pour redécouvrir Gwen, sous les traits d’Emma Stone, et le résultat est un film réussi qui entame une nouvelle mythologie de manière efficace. (critique)

 

Iron Man 3, la saga continue en 2013, avec cette fois-ci Shane Black aux commandes pour un ratage intégral! Un Mandarin traité avec un manque de respect total, un humour omniprésent qui dénature la moindre propension dramatique, un Tony Stark en mode angoissé mais finalement pas trop car il faut bien balancer des vannes pendant 2h… Iron Man 3 est une énorme parodie et une ouverture désastreuse pour la Phase 2!!! (critique)

 

Après la débâcle X-Men Origins: Wolverine, James Mangold redresse la barre en 2013 avec Wolverine: le Combat de l’Immortel, qui sans atteindre la qualité d’un X-Men, s’avère efficace! La période japonaise réussit finalement bien à Logan. (critique)

 

Thor: le Monde des Ténèbres voit le retour en 2013 de Chris Hemsworth dans le rôle qui l’a fait connaître, et Alan Taylor nous familiarise davantage avec Asgard et les mondes environnants. La volonté de développer son univers cosmique est prise très au sérieux par Marvel, mais le problème de cette séquelle est qu’elle pousse trop loin l’aspect Seigneur des Anneaux… Du coup, on s’ennuie quand même pas mal. (critique)

 

Captain America: le Soldat de l’Hiver voit le retour de Steve Rogers ainsi que l’apparition du Soldat de l’Hiver! On a aussi droit à la première apparition de Falcon, et ce film de 2014 des frères Anthony et Joe Russo s’avère un excellent mélange entre thriller politique et films de super-héros! (critique)

 

2014 voit aussi le second volet des aventures de Peter Parker, The amazing Spider-Man: le Destin d’un Héros, qui supplante aisément son aîné tant le rythme et la caractérisation de certains personnages sont prenants! Jamie Foxx est juste excellent dans la peau d’un Electro survolté, et on assiste à un blockbuster bien plus palpitant que le laissaient croire les échos et les bande-annonce! Marc Webb a réussi sa séquelle, ce qui est de très bon augure pour les prochaines productions du Spider-Verse! (critique)

 

Marvel à la télévision, ça faisait un bail! Marvel: les Agents du S.H.I.E.L.D. a réparé cet oubli en 2013-2014 avec ce spin-off d’Avengers centré sur l’organisation de Nick Fury! Une série axée sur les réponses humaines aux menaces supérieures, qui voit Phil Coulson revenir aux affaires! Bon, on s’attendait à un produit plus abouti, mais ça se laisse néanmoins regarder! (critique)

 

Bryan Singer retrouve ses mutants en 2014 dans la suite d’ X-Men: le CommencementX-Men: Days of future Past est moins surprenant que son prédécesseur, mais peut compter sur une galerie de personnages motivés et un récit de voyage temporel bien complexe! Le décrié Evan Peters est en fait juste énorme dans le rôle de Vif-Argent, qui a droit à l’une des plus belles scènes de toute la saga X! On suit surtout les mêmes personnages que dans X-Men: le Commencement, et c’est dommage de ne pas découvrir davantage les ptits nouveaux! Mais Bryan Singer maîtrise sa partition et nous donne un film réussi! (critique)

 

Avec Les Gardiens de la Galaxie en 2014, Marvel Studios hisse le niveau de sa production de plusieurs crans, et le film de James Gunn est une pure pépite mélangeant action, humour, émotion et music groovy 70’s dans un spectacle épique et grandiose qui s’impose instantanément comme un classique!!! Gunn a donné naissance à l’une des plus belles productions hollywoodiennes!!! (critique)

 

Agent Carter vient s’intercaler, à partir du 6 janvier 2015, entre quelques épisodes d’Agents of S.H.I.E.L.D. lors des pauses hivernales, avec toujours Hayley Atwell dans le rôle-titre! On se retrouve dans l’Amérique post-Seconde Guerre, avec une ambiance rétro très réussie et quelques touches british savoureuses! La collaboration entre Peggy et Jarvis est l’un des points forts du show, ce dernier étant incarné par un James D’Arcy vraiment convaincant! (critique)

 

Et comme si ça ne suffisait pas, Netflix a entamé un nouveau run télévisuel avec Daredevil, qui nous a plongé dans les ruelles sombres d’Hell’s Kitchen le 10 avril 2015! Tous les épisodes ont été disponibles à cette date, et on a pu ainsi découvrir une série véritablement innovante où l’univers de l’Homme sans Peur est traité avec un soin visuel et scénaristique impressionnant! Charlie Cox est excellent dans le costume de Matt Murdock, et Vincent d’Onofrio est génial dans celui de Wilson Fisk! L’atmosphère désespérée, la violence qui entoure le personnage et la profondeur émanant de l’écriture font de cette série signée Drew Goddard et Steven S. DeKnight un must! (critique)

 

Joss Whedon rempile en 2015 pour Avengers: l’Ere d’Ultron, et le résultat est très décevant! On retrouve les mêmes personnages qui n’ont pas évolué, le scénario est juste prétexte à une débauche de destruction massive, et on ne sent plus la magie qui habitait le premier volet… On se consolera en découvrant de nouveaux héros comme la Sorcière rouge et Vif-Argent, ainsi que la Vision qui est très réussi! Mais on repassera pour le bad guy ultime, avec un Ultron certes bien designé, mais finalement si peu creusé… A l’image de l’ensemble des personnages au final… (critique)

 

Marvel: les Agents du S.H.I.E.L.D., saison 2! Ca a débuté le 23 septembre 2014, et ça s’est terminé en mai 2015! On aurait pu croire que le show gagnerait en efficacité, finalement il est dans la continuité de la première saison. Pas déplaisant, mais pas captivant non plus… (critique)

 

On termine la Phase 2 le 14 juillet 2015 avec Ant-Man de Peyton Reed, qui n’est probablement pas aussi bon que ce qu’il aurait été avec Edgar Wright aux commandes (il a quitté le projet suite à des réécritures voulues par Marvel), mais qui s’avère au final être une très bonne surprise! En outsider des Avengers, Scott Lang campe un nouveau héros rafraîchissant, et le film est bien plus réussi que ce que l’on pouvait croire au vu de sa production chaotique! Drôle, rythmé, émouvant, il prend le contre-pied du très décevant Avengers: l’Ere d’Ultron, en proposant un film presque intimiste, mais bien plus captivant! (critique)

 

Encore un reboot avec Les 4 Fantastiques! Sorti le 5 août 2015, le film de Josh Trank (Chronicle) voit un casting rajeuni donner vie à une réinterprétation osée de la première famille Marvel, mais qui se perd en ne sachant pas quoi faire de ses personnages une fois leurs pouvoirs acquis. Cette relecture n’est pas vraiment un film d’action, et ne parvient pas à convaincre malgré des choix au départ intéressants. (critique)

 

Après Daredevil, Jessica Jones a donc suivi fin 2015, et c’est Krysten Ritter qui endosse le rôle-titre de cette série centrée sur l’ex-héroïne devenue détective privée! Elle est accompagnée de Mike Colter, qui joue Luke Cage, et affronte le redoutable Kilgrave, interprété par l’excellent David Tennant! Si le résultat n’atteint pas l’excellence de Daredevil, le show signé Melissa Rosenberg n’en reste pas moins captivant, et pour l’instant, Netflix réalise un sans-faute dans sa réappropriation des super-héros Marvel! (critique)

jessicajones2

 

L’année 2016 commence merveilleusement bien, puisque Wade Wilson débarque enfin!!! Deadpool est une pure tuerie, mise en scène par un Tim Miller totalement allumé, joué par un Ryan Reynolds qui transcende le rôle, bref, tous les éléments sont en place pour que ce film soit l’adaptation que l’on n’osait pas espérer!!! Une véritable bombe atomique, hilarante du début à la fin, trash et absolument fun!!! (critique)

idqgmu0t7uxb5a5ip3co

 

Miss Peggy Carter a eu droit à une seconde saison en 2016, tout aussi savoureuse que la 1ère, et avec un rythme encore plus réussi! Agent Carter s’est cette fois-ci déroulée à Los Angeles, et les auteurs ont ressuscité l’Amérique des années 40 avec classe, action et suspense! Un très bon cru encore une fois! (critique)

HAYLEY ATWELL

 

Une saison 2 (en 2016) tout aussi inventive que la précédente, un Punisher exceptionnel (Jon Bernthal est énorme!!!), une Elektra impressionnante… Daredevil se pose vraiment comme le must en matière d’adaptation super-héroïque, en convoquant le meilleur de Frank Miller et de Garth Ennis!!!  (critique)

Daredevil1-e1429665100555-1940x1091

 

Le 27 avril 2016, les frangins Russo ont eu la lourde tâche de démarrer la Phase 3 avec Captain America: Civil War! En racontant cette opposition entre Captain America et Iron Man, ils divisent les Avengers pour le plus grand plaisir des fans, dans cette relecture du génial Civil War de Mark Millar! Le résultat est évidemment loin du comics d’origine, mais s’avère très plaisant et très rythmé! (critique)

captain-america-civil-war-chris-evans-952751

 

Dernier volet de la seconde trilogie dédiée aux X-Men, X-Men: Apocalypse, annonçait un spectacle de haute volée avec le tout premier mutant comme bad guy! Mais Bryan Singer rate le coche en 2016 et nous livre un film sans profondeur qui ne fait que reprendre des thématiques et des oppositions déjà vues auparavant. La saga s’essouffle… (critique)

XVMf223a30c-2b36-11e6-8d1c-270ae3bef5a2

 

Une 3ème saison pour Marvel: les Agents du S.H.I.E.L.D. (2015-2016) qui a démarré très fort, et qui semblait enfin offrir tout ce que l’on était en droit d’attendre de la part de Marvel! Mais après 5 premiers épisodes franchement classes, on est très vite retombé dans les lieux communs habituels… Encore une saison qui ne brillera pas par son originalité, même si elle reste correcte. Seuls les fans doivent continuer à la regarder je pense… (critique)

Agents-of-SHIELD

 

Après Jessica Jones où il aura fait ses débuts, Luke Cage évolue tout naturellement dans sa série en 2016, judicieusement intitulée Luke Cage, qui nous plonge dans un récit de guerre des gangs en mode blaxploitation tout simplement génial! (critique)

a-LUKE-CAGE-MARVEL-NETFLIX-640x468

 

Doctor Strange, réalisé par Scott Derrickson (Sinister), explore le côté mystique de l’univers Marvel, avec ses dimensions parallèles et sa sorcellerie! C’est Benedict Cumberbatch qui endosse la cape du Sorcier suprême avec classe en 2016, et le résultat est intéressant, même si on peut regretter de ne pas découvrir davantage les dimensions parallèles. (critique)

landscape-1459632762-benedict-cumberbatch-doctor-strange

 

Un chant du cygne magistral pour Hugh Jackman, qui incarne pour la dernière fois le personnage qui lui colle à la peau depuis 17 ans (on est en 2017)! Le film de James Mangold est tout simplement sublime,  baignant dans une violence âpre et une beauté brute, tout en délivrant une émotion sincère. La jeune Dafne Keen est bluffante dans le rôle de Laura!Et comme chez la Fox, on aime triturer la timeline, cette fois le film se déroule entièrement dans le futur, à la manière de l’arc Old Man Logan! (critique)

logan-movie-wolverine

 

Iron Fist constitue la 4ème série consacrée aux héros urbains! C’est l’acteur Finn Jones (Game of Thrones) qui endosse le costume en 2017, et même si le show se fait massacrer par les critiques, il n’en reste pas moins sympathique! On sent clairement une baisse de niveau par rapport aux séries précédentes, mais ça reste correct. (critique)

finn-jones-est-iron-fist

 

La Fox se tourne également vers les séries télé, et on a droit en 2017 à la 1ère saison de Legion, qui se concentre donc sur David Haller alias Légion, le fils du Professeur Xavier. Le personnage torturé en proie à des visions permet d’explorer un nouveau pan de l’univers des mutants, et le showrunner Noah Hawley livre une série d’auteur impressionnante dans sa forme, mais qui tourne trop rapidement rond! C’est l’excellent Dan Stevens (The Guest) qui joue le rôle-titre! (critique)

 

Le succès phénoménal des Gardiens de la Galaxie, tant critique que public, a redonné un sérieux coup de boost à l’univers Marvel, même s’il fonctionnait toujours à un rythme endiablé! Mais avec le chef-d’oeuvre de James Gunn, on arrive à un aboutissement dans le film de super-héros, et il aurait été impensable de ne pas voir le réal remettre le couvert pour Les Gardiens de la Galaxie 2! Cette séquelle est enfin sortie le 26 avril 2017, et si le film est sympathique, on est tout de même déçu par la baisse de qualité par rapport au 1er opus! Il faut dire que James Gunn avait mis la barre très haut… Ce second volet reste un bon film, mais il n’atteint pas la folie parfaite du premier! (critique)

null

 

Marvel: les Agents du S.H.I.E.L.D. nous a livré une 4ème saison en 2016-2017 à l’image des précédentes: du bon, du mauvais, quelques excellents moments, pour un résultat finalement classique… Mais Marvel en a quand même profité pour sortir l’artillerie lourde avec Ghost Rider!!! Bon, c’est la version Robbie Reyes, mais quand même! (critique)

 

Un Spidey en mode John Hugues, ça vous tente? Eh bien Jon Watts l’a fait en 2017, et de très belle manière! Tom Holland est génial dans le rôle, les modifications apportées aux personnages donnent une belle fraîcheur, le rythme est enlevé, et ce mélange d’humour, d’action et d’émotion fait de ce Spider-Man: Homecoming la version la plus fidèle au comics! Et en plus, un Michael Keaton très crédible en Vautour! Une excellente surprise après une promo marketing qui ne donnait pas spécialement envie! (critique)

spideyhoemcomingpremieretof

 

Le crossover The Defenders réunissant les 4 personnages des séries urbaines Marvel que sont Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage et Iron Fist, a enfin débarqué en 2017! Le résultat n’est pas la grosse claque annoncée, et s’éloigne des qualités auxquelles on s’état habitué avec les premières séries! Ca reste néanmoins sympa, mais bon, quand on est habitué à mieux, c’est décevant… (critique)

 

Le 25 octobre 2017, Taika Waititi nous a convié à une aventure épique et surtout très drôle avec Thor: Ragnarok, qui nous fait oublier les épisodes précédents pour nous livrer la formule Marvel qui fonctionne: action + humour, au détriment d’un soupçon d’émotions toutefois… Mention spéciale à Jeff Goldblum, impérial en Grand Maître! (critique)

 

Inhumans, qui devait à l’origine être un film, sera finalement devenu une série télé! C’est ABC qui régale, et qui nous offre donc les aventures de Flèche noire et de toute la communauté d’Attilan! Ca a démarré le 1er septembre 2017 (le 30 août en France!), avec une sortie des 2 premiers épisodes au cinéma en IMAX, et une diffusion télé dès le 29 septembre! Et franchement, le résultat est très décevant, malgré Iwhan Reon dans le rôle de Maximus! (critique)

 

The Punisher est une extension très intéressante après la 2ème saison de Daredevil, qui introduisait le personnage de Frank Castle de la plus belle des manières!!! Une juste récompense pour Jon Bernthal qui est l’incarnation la plus aboutie et badass du personnage! L’exploration du personnage et de son passé est crédible, et on a droit à quelques moments bien violents et gores! C’est le 17 novembre 2017 que Castle a fait son retour, avec son allié Micro!!! (critique)

 

Une série Runaways basée sur l’excellent comics Les Fugitifs de Brian K. Vaughan est sortie du côté d’Hulu, la plateforme concurrente de Netflix! Elle suit un groupe d’ados qui découvre que leurs parents sont des super-criminels, et qui va s’opposer à eux tout en se découvrant quelques pouvoirs au passage! Cette saison 1 est une très belle introduction à ces nouveaux héros! (critique)

 

Une série initiée par la Fox et intitulée The Gifted se concentre sur un couple dont les enfants manifestent des pouvoirs mutants, et qui vont être obligé de fuir et de se cacher dans un monde souterrain, où ils retrouveront d’autres Mutants. Tout cela se déroule à nouveau dans un nouvel univers alternatif, et le résultat est une série correcte mais qui aurait pu être bien plus prenante. (critique)

 

Black Panther a débarqué le 14 février 2018, et Ryan Coogler parvient à nous faire découvrir l’univers du Wakanda de belle manière! Chadwick Boseman assure toujours son rôle avec classe, et face à lui Michael B. Jordan s’impose comme un Killmonger efficace! (critique)

 

Jessica Jones a eu droit à une 2ème saison le 8 mars! Krysten Ritter a rempilé dans la peau de l’ex-héroïne accro à l’alcool, pour une seconde saison sympathique mais moins percutante que la première! (critique)

 

Avengers: Infinity War est enfin arrivé!!! Thanos vient sur Terre afin de trouver les Pierres d’Infinité manquantes, et il a face à lui les Avengers pour un combat épique et cosmique, que les frangins Russo gèrent avec une très belle aisance! Le résultat est un excellent film qui vient clôturer les 10 premières années du MCU, et qui fera date dans le genre super-héroïque! (critique)

 

Deadpool 2 bien évidemment!!! Après un 1er opus juste génial et totalement déjanté, Ryan Reynolds rempile avec les scénaristes Rhett Reese et Paul Wernick, pour donner une suite dans la droite lignée du premier, et qui se permet même de le surpasser!!!  C’est David Leitch, la moitié du duo responsable du très bon John Wick, qui assure en tant que réalisateur! Et c’est l’excellent Josh Brolin qui incarne vraiment bien Cable!!! Et on a en plus droit à Domino et à X-Force, rien que ça!!! (critique)

 

La 5ème saison de Marvel: les Agents du S.H.I.E.L.D. propose très certainement le meilleur arc de la série avec ses 10 premiers épisodes! Le reste est nettement pus classique ensuite… (critique)

 

Legion poursuit ses aventures délirantes dans une seconde saison encore plus maîtrisée que la 1ère, et on en profite pour continuer l’intrigue centrée sur le Roi d’Ombre, que l’on voit enfin sous son vrai visage! (critique)

 

Luke Cage saison 2, une suite sympa mais loin de la force de la saison 1! (critique)

 

Après la très bonne surprise Ant-Man, voilà que débarque Ant-Man et la Guêpe toujours réalisé par Peyton Reed! Paul Rudd et Evangeline Lilly reviennent donc pour cette suite qui met sur pied d’égalité les 2 personnages, dans ce qui est le premier film de couple de super-héros! Avec des ajouts de choix au casting, comme Michelle Pfeiffer et Laurence Fishburne q, le résultat est un très bon spectacle mêlant action et humour, dans la droite lignée du 1er film! Mention spéciale à Hannah John-Kamen, qui incarne un excellent Fantôme! (critique)

 

La Cape et l’Epée ont eux aussi eu droit à leur adaptation! Le mystérieux duo composé de Tyrone Johnson et Tandy Bowen, un homme et une femme ayant acquis leurs pouvoirs suite à une expérience qui a dérapé, a pris vie du côté de la chaîne Freeform! Et cette Marvel’s Cloak and Dagger s’avère être une très belle réussite dans le genre super-héros adolescents! (critique)

 

Une saison 2 pour Iron Fist, chapeautée non plus par Scott Buck, mais par Raven Metzner. Ca ne change finalement pas grand-chose au rythme et à l’écriture, mais la très bonne surprise, c’est l’apparition de Mary Walker, alias Typhoid Mary dans les comics! (critique)

 

The Gifted est renouvelée pour une saison 2. Pas de quoi déhancher les foules, mais on verra si elle progresse. Retour le 25 septembre 2018.

 

Sony relance le projet Venom!!! La date du 10 octobre 2018 est arrêtée pour les aventures du Symbiote! On croise les doigts pour un film R-rated!!! Ce sera Tom Hardy qui incarnera Venom! WAAAZAAAAA! ^^

 

Daredevil saison 3, c’est pour le 19 octobre!!! On semble bien parti pour adapter Born Again, et ça s’annonce encore plus violent que les précédentes saisons!!!

 

Les Runaways reviendront pour une saison 2 dès le 21 décembre, avec la mise en ligne de l’intégralité des épisodes!

 

On aura droit au premier film standalone de super-héroïne pour Marvel: Captain Marvel! Ce sera bien l’itération de Carol Danvers qui sera mise en scène, et on s’attend à un résultat cosmique, avec la participation des Skrulls!!! C’est Brie Larson (Room) qui endossera le rôle principal de ce film qui se déroulera dans les années 90! Sortie le 6 mars 2019!

Captain_Marvel_Vol_7_1_Granov_Variant_Textless

 

2019 verra une énorme conclusion, puisque le 3 mai, nous assisterons à l’Untitled Avengers Movie!

X-Men: Dark Phoenix se concentrera lui sur la saga du Phénix noir, avec toujours Sophie Turner dans le rôle de Jean Grey! Sortie le 7 juin 2019!

 

 

La suite de Spider-Man: Homecoming est prévue pour le 5 juillet 2019, avec toujours Tom Holland dans le rôle-titre, et on y verra un certain Mystério! Et ça s’appellera Spider-Man: far from Home!

toddspidey2-630x605

 

Du côté de la Fox, on annonce de nouveaux mutants, avec The New Mutants, en toute logique! Le film sera réalisé par Josh Boone (Nos Etoiles contraires), et comptera dans ses rangs Rocket (rien à voir avec le raton-laveur!), Félina, Mirage, Solar, et Magie! Sortie le 14 février 2019!

 

Le Cajun Gambit, avec Channing Tatum dans le rôle-titre, débarquera le 13 mars 2020! L’acteur court après le personnage depuis un bon bout de temps, on va voir ce qu’il va faire du playboy mutant! Et les défections sur ce film s’accumulent depuis des années! Après Rupert Wyatt et Doug Liman, c’est au tour de Gore Verbinski de se retirer du projet alors que le tournage était imminent… une pré-production encore plus chaotique que pour Deadpool

 

On a ensuite des projets non datés:

 

On commence par une série centrée sur les New Warriors, avec Ecureuillette en personnage principal! Et il est important de préciser qu’il s’agira d’une sitcom, donc une série humoristique de format court!

Unbeatable-Squirrel-Girl-Varient-Women-of-Power

 

On aura droit au film X-Force finalement!!! C’est Drew Goddard qui a été choisi comme scénariste et metteur en scène! Avec Cable & Deadpool en vedette!!!

 

On a un Guardians of the Galaxy Vol.3 qui se retrouve orphelin, suite au licenciement de James Gunn! On se demande bien quel avenir est réservé à la bande de Star-Lord, en tout cas Gunn a le soutien de Dave Bautista alias Drax, et ça fait déjà bien plaisir!

 

Un film centré sur le Docteur Fatalis? Why not, avec Noah Hawley (Legion) aux commandes, ce Doctor Doom aura le mérite d’être original! !

 

Dafne Keen aura surpris tout le monde dans le sublime Logan, et elle aura droit à son spin-off! Un film centré sur Laura, alias X-23, est donc en projet du côté de la Fox et on en parle pour l’instant sous la dénomination Untitled X-23/Laura Project!

 

Chez Sony, on est en train de développer un film Morbius, centré donc sur le tragique destin du docteur Michael Morbius, célèbre ennemi de Spider-Man! Et en plus, c’est Jared Leto qui tiendra le rôle !!!

 

Et du côté de la Fox, on nous prépare un Multiple Man qui nous dévoilera la vie et les pouvoirs de Jamie Madrox, alias l’Homme Multiple! Et c’est James Franco qui incarnera le X-Man capable de se cloner à l’infini!

 

 

Elle milite depuis tellement longtemps pour ça, Scarlet Johannson aura bien droit à son film Black Widow! Avec en plus Cate Shortland à la réalisation!

 

La Fox nous prépare 143 (c’est son titre de travail, renvoyant à Uncanny X-Men 143), sur les aventures de l’intangible X-Woman Kitty Pryde! Avec en plus le scénariste de comics Brian M. Bendis sur le coup, et Tim Miller, le réal de Deadpool, derrière la caméra!

 

Et on a Brian K. Vaughan qui s’est attelé à l’écriture d’un film Silver Surfer pour la Fox!!!

 

Après le succès de Black Panther, on aura bien sûr droit à Black Panther 2!

 

Du côté de Sony, on s’intéresse au personnage méconnu de Nightwatch, une sorte de Spawn made in Marvel qui s’intégrera dans le Spider-Verse. Kevin Trench est un scientifique qui est sauvé par un homme costumé, qui n’est autre qu’un double de lui-même venu du futur! Quand ce double mourra, Kevin endossera le costume à son tour… Pas encore d’infos officielles mais ça bouge sur ce projet Nightwatch!

 

The Punisher aura une seconde saison!

 

Une 3ème saison a été officialisée pour Jessica Jones!

 

Une 6ème saison verra bien le jour pour Marvel: les Agents du S.H.I.E.L.D.! Par contre, elle ne comptera que 13 épisodes, ce qui semble bien être une prise de risque minimale au vu de l’érosion des audiences US!

 

Le côté cosmique devrait se poursuivre du côté du MCU dans sa Phase IV, avec un film pour l’instant sans titre centré sur les Eternels! Ces être humains modifiés par les Célestes ont des pouvoirs quasi-divins. Ca ressemble fortement au schéma des Inhumains non? Logique, puisque les Inhumains sont des descendants des Eternels! Une manière de retenter le coup après la tentative totalement foirée de la série télé Inhumans? On a appris que c’est la réalisatrice indé Chloé Zhao qui sera en charge de cette adaptation cosmique!

 

 

Le 1er n’est même pas encore sorti, qu’on sait déjà qu’un Venom 2 sera produit! C’est Woody Harrelson lui-même qui confirme, précisant qu’il rempilera pour cette suite!

 

FX a confirmé une saison 3 pour Legion, youhouuuu!!!

 

Encore un film pour le Spider-Verse, avec Silk! Vous vous rappelez de l’araignée qui a mordu Peter Parker ce fameux jour? Eh bien elle a également mordu une certaine Cindy Moon le même jour, qui est par la suite devenue la justicière masquée Silk! Bon, le personnage a été créé en 2009, ça s’appelle une retcon (continuité rétroactive), c’est-à-dire qu’on modifie des éléments du passé pour apporter un nouvel éclairage au présent. Aucune info pour l’instant sur un réal ou une actrice, on va patienter, mais voir une Spidey au féminin, c’est dans l’air du temps à Hollywood!

 

Et une saison 2 pour Marvel’s Cloak & Dagger!

 

Le projet Silver & Black a finalement été abandonné par Sony, mais ce n’est pas un avoeu de désintérêt! En effet, le studio pense que les 2 personnages ont assez de potentiel pour avoir leur propre film! Du coup, on aura droit à un Black Cat qui se concentrera sur la voleuse Felicia Hardy, sorte de Catwoman version Marvel!

 

Et elle sera suivie par Silver Sable, qui mettra en lumière la mercenaire dirigeant son entreprise très spéciale!

 

Sony aime décidément les super-héroïnes, puisque le studio compte bien nous livrer un film Jackpot! Ce personnage très secondaire a acquis des pouvoirs suite à une expérience scientifique, et se lance dans une carrière de justicière. Mais comme elle en a rapidement assez, elle passe le relais à une fan de Spider-Man, qui reprend donc le costume!

 

Une série sur Loki, ça vous tente? C’est l’un des 2 projets prévus pour Disney Play, la plateforme de streaming aux grandes oreilles! Le format de 6 à 8 épisodes, et Tom Hiddleston devrait reprendre son rôle afin d’approfondir notre connaissance du Prince de la Malice!

 

Le second projet de Disney Play, c’est une série consacrée à la Sorcière Rouge! Là encore, entre 6 et 8 épisodes, et Elizabeth Olsen devrait en toute logique rempiler dans le rôle!

 

Et comme les femmes ont la côte en ce moment du côté d’Hollywood, pourquoi ne pas tenter une série Avengers entièrement féminine? C’est le projet qu’à ABC, et il est encore trop tôt pour savoir quels personnages feront partie du roster de cette super-team!

 

Y a encore de quoi s’en mettre sous la rétine pendant au moins 20 ans, vous inquiétez pas!!!

Ce contenu a été publié dans Adaptations Marvel de 1944 à 2099. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Des comics à l’écran: les adaptations Marvel de 1944 à 2099

  1. Matt Murdock dit :

    Beau récapitulatif.
    J’adore les vieilles photos de vieilles productions de super-héros.
    Je me demande si dans 30 ans, nos Avengers feront aussi kitsch.
    Mais le Daredevil de 1975, quand même, on dirait que les acteurs étaient payés au crack…

  2. Wade Wilson dit :

    Thx! 😉 Les photos claquent pas mal effectivement, mais c’est très difficile à regarder quand même! Pour Avengers j’espère déjà qu’il ne sera pas kitsch lors de sa sortie!!! 🙂

  3. Zirko dit :

    Un article super interessant à lire avec de belles illustrations !

    J’ai appris beaucoup de choses !

    Merci beaucoup !

  4. Wade Wilson dit :

    Ben merci mon Zirko! 😉 Je me suis bien amusé lors de mes recherches, et j’ai halluciné en découvrant les images du Daredevil des années 70 par exemple! Mine de rien il y a eu un sacré paquet d’adaptations depuis 44!

  5. Micka dit :

    Un article qui retrace les comics, je dis chapeau! Il y en a même que je ne connaissais pas du tout et que je suis prêt à retrouver pour les voir au moins une fois. En tous cas ce qu’ils annoncent pour les années à venir donne envie!
    Vivement les prochains!!

  6. Wade Wilson dit :

    Merci Micka! Il y a en effet un paquet d’adaptations qui ont été faites, dont quelques-unes bien obscures! Je met ce dossier régulièrement à jour, et je pense qu’il y aura encore du super-héros durant un bout de temps! 😉

Les commentaires sont fermés.