Les news de la semaine: Juillet de Sang

C’est avec beaucoup de surprise que je viens de découvrir ce matin la bande-annonce de Cold in July!!! Ce projet de Jim Mickle avait été évoqué il y a bien longtemps, et il a finalement tourné son adaptation du roman de Joe R. Lansdale le bougre! Dire que j’attends de voir le résultat serait un euphémisme, étant donné la classe et le talent de l’écrivain! Avec un Michael C. Hall (Dexter) méconnaissable, ainsi que Sam Shepard et Don Johnson, on va plonger dans l’histoire de ce père de famille sans histoires qui, après avoir tué un intrus dans sa maison, va se retrouvé confronté au père de celui-ci. Ca sent bon le Texas bien profond, et j’espère que l’ambiance du Juillet de Sang de Lansdale se retrouvera dans le film de Mickle!!!

Sans trop de surprise, le grand méchant de The Fantastic Four sera le Docteur Fatalis! C’est l’acteur Toby Kebbell qui a confirmé la rumeur, lui qui incarnera le despote de Latvérie dans ce reboot! Une recrue de choix, puisque Kebbell a notamment joué dans l’excellente série british Black Mirror!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La bande-annonce de Gone Girl est tombée, et le moins que l’on puisse dire est qu’elle n’a rien de spécial… Mais avec David Fincher aux commandes, je me méfie tout de même…

On termine par une news très grave, avec l’accusation de viol que Michael Egan a déposé contre Bryan Singer. On plonge en pleine polémique sordide avec les propos d’Egan qui attestent de soirées très spéciales dans le petit monde hollywoodien… Plus d’infos avec ce lien. Pour l’instant, on ne peut pas juger, mais si c’est la vérité, ça risque d’éclabousser pas mal de monde, et pas seulement le réalisateur phare de la saga X-Men

Publié dans Les news de la semaine | Laisser un commentaire

Merantau (Gareth Evans, 2009)

Avant la sortie de The Raid 2: Berandal mercredi (repoussée au 23 juillet en fait……), un petit retour en arrière s’impose avec Merantau, la première collaboration entre le réalisateur Gareth Evans et l’acteur Iko Uwais. Evans n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il a déjà mis en scène Footsteps, un film britannique déjà centré sur la violence. Le Gallois se rend en Indonésie afin de réaliser un segment d’un documentaire consacré au silat, un art martial qui va le fasciner. La rencontre avec le pratiquant Iko Uwais va être déterminante, et les deux hommes vont s’associer afin de créer une oeuvre qui rendra hommage à cet art du combat.

Le terme « Merantau » signifie « émigrer », et il est synonyme de « voyage initiatique », puisqu’il s’agit pour les jeunes hommes de quitter leur village afin de découvrir le monde. Yuda est en âge de faire son Merantau, et il va quitter sa mère et son frère pour se rendre à Jakarta, où il va tenter de trouver du travail en tant que professeur de silat. Mais son parcours va être semé d’embûches à partir du moment où il va venir en aide à une jeune danseuse malmenée par son patron… Il va alors devoir utiliser ses qualités martiales contre les bad guys qui n’auront de cesse de mettre la main sur la jeune Astri.

Ce qui frappe d’emblée dans Merantau, c’est la qualité visuelle instaurée par Gareth Evans. La beauté des cadrages et des couleurs permet de magnifier la tranquillité du village et des rizières où vit Yuda, et offre une vision du calme qui va s’opposer à la clameur et le grouillement de Jakarta. Evans prend le temps de créer une atmosphère et de placer certains enjeux évolutifs, ce qui d’un autre côté va faire que le film démarre lentement. La préparation de Yuda, le voyage vers Jakarta, la désillusion, Evans met en place une transformation pour son personnage en respectant une certaine logique. L’inconvénient, c’est que tout cela prend pas mal de temps, et que ça laisse de côté le silat pendant un moment.

Mais le film va commencer à offrir quelques scènes d’action au bout de 40 minutes, et le talent d’Iko Uwais va peu à peu se dévoiler. Le talent d’Evans lui, est de filmer les combats de manière très lisible, souvent en plan large et sans utiliser de montage cut. Les chorégraphies sont impressionnantes par leur rapidité d’exécution et leur précision, et Uwais s’avère extrêmement talentueux. La combinaison Evans-Uwais permet de créer de très belles scènes d’action, et il se font plaisir en multipliant les terrains de jeu. Une boîte de nuit, une passerelle, un quartier de Jakarta, un entrepôt, Evans et Uwais vont s’adapter à leur environnement afin de nous offrir des scènes d’action originales et particulièrement violentes.

Du point de vue de l’action, Merantau remplit son office, même s’il est loin du non-stop du génial The Raid! Après, c’est au niveau des personnages qu’il est plus light, avec un bad guy assez parodique et des personnages pas trop approfondis. Les parties dialoguées sont donc moins intéressantes, mais Merantau apparaît comme une sorte de préparatif pour The Raid, Uwais et Evans jaugeant leurs capacités respectives et s’accordant sur leur vision de l’action. On peut dire que ce film est une découverte tant pour le spectateur que pour les protagonistes, qui plongeront par la suite de manière bien plus satisfaisante dans la violence avec The Raid!

Mais si on découvre Iko Uwais avec Merantau qui est son premier film, c’est aussi le cas pour l’excellent Yayan Ruhian, qui va être opposé à Yuda dans le film. Son rôle est moins marquant que dans The Raid, mais celui qui jouera le génial Chien fou fait aussi preuve de belles capacités dans ce premier film. Merantau permet à tout ce beau petit monde d’affûter leurs techniques et de démontrer leurs savoirs, avant d’exploser dans leur film suivant!

Publié dans 2000's, Cinéma | Laisser un commentaire

Les news de la semaine: Just married!

Le numéro 27 de l’actuelle série Deadpool entre dans le Guiness Book!!! Avec ses 236 personnages, il offre la couverture la plus peuplée de l’histoire des comics!!! Le mariage de Deadpool est donc un événement unique en réunissant une pléthore de super-héros venus faire la fête! Pour la liste complète des invités, suivre le lien!

 

Deux très belles affiches pour X-Men: Days of future Past, et 2 photos avec Vif-Argent et son look rétro… Sortie le 21 mai.

 

De nouveaux visuels pour Dawn of the Planet of the Apes, qui sort le 30 juillet.

 

Nouvelles affiches pour Brick Mansions qui sort bientôt, le 23 avril.

 

Les acteurs de The Expendables 3 prennent la pose pour une séance de shooting bon enfant! Sorti le 20 août!

Et en plus, quelques clichés promo!

 

Une photo de Karen Gillan en Nebula, avec un look très différent de ce qu’elle arbore dans la vraie vie! Le déjanté Les Gardiens de la Galaxie sortira le 13 août!

Et on rajoute une photo des Gardiens au complet!

L’univers étendu de Spider-Man se précise davantage, puisqu’après Alex Kurtzman pour la mise en scène de Venom, c’est au tour de Drew Goddard (La Cabane dans les Bois) d’être choisi pour le film The Sinister Six.

 

Le site Actuciné propose quelques vidéos bien sympathiques en ce moment, avec notamment un passage télé de Don Cheadle qui démontre jusqu’à quel point Marvel Studios est prêt à aller pour garder le secret sur ses films; une publicité ridicule mais qui a au moins le mérite de dévoiler davantage le Vif-Argent de Bryan Singer; et des images d’archive avec Jean-Claude Van Damme testant le costume initial du Predator (tendance Casimir) sur le tournage du chef-d’oeuvre de McTiernan!

Publié dans Les news de la semaine | Laisser un commentaire

Dragons (Dean DeBlois, Chris Sanders, 2010)

Après un Rango à la mise en scène somptueuse mais à l’histoire franchement pas captivante, et un Tempête de Boulettes géantes bordélique et pas emballant, Dragons est une vraie bonne surprise tant au niveau de sa narration que de son aspect visuel! Cette production Dreamworks bénéficie des talents conjugués de Dean DeBlois et Chris Sanders, les metteurs en scène de Lilo & Stitch, pour nous embarquer dans une aventure mouvementée au pays des vikings et des dragons!

Harold est un jeune garçon en quête d’action, désireux de se hisser au niveau de son père, le massif chef de clan de l’île de Berk. Le problème, c’est qu’Harold est chétif, et qu’il n’a pas une once de méchanceté, au grand désarroi de son père. Alors que les attaques de dragons sont régulières sur la petite île, le destin d’Harold va le mettre face à l’une de ces créatures légendaires, qui va se retrouver à sa merci. Harold gagnera-t-il enfin ses galons de tueur de dragons?

Mais c’est sur un plan tout différent que le jeune viking va être amené à connaître les dragons, puisqu’il va se lier avec ce furie nocturne qu’il va finalement commencer à dresser! La bonté d’Harold va laisser naître une amitié entre ces deux êtres que tout oppose, et Dean DeBlois et Chris Sanders vont procéder par petites touches à la fois dramatiques et humoristiques, qui vont donner toute la saveur particulière de ce long métrage. Drôle, intelligent, subtil et inventif, Dragons est un récit initiatique captivant qui nous plonge dans un monde à la fois cruel et plein de surprises, avec un jeune homme qui va grandir en découvrant ce qu’il est vraiment!

Aidés de William Davies (qui a écrit Le Tueur du Futur!), DeBlois et Sanders vont adapter le roman de Cressida Cowell, Comment dresser votre Dragon, afin de donner vie à une oeuvre que les adultes devraient apprécier tout autant que les enfants! La caractérisation des personnages est excellente, et si on se retrouve en pleine ère viking, l’écriture est elle très moderne, et Harold pourrait être un garçon de notre époque. Il est intelligent et plein de bonne volonté, mais à force de vouloir devenir un guerrier invincible, il ne fait que provoquer des catastrophes dans le village… Le jeune dragon qu’Harold a rencontré, et qu’il baptisera Krokmou (car au départ il croit qu’il n’a pas de dents) est une très belle créature, au design vraiment bien trouvé. Il gagne tout de suite la sympathie du spectateur avec cette jolie bouille, et l’amitié naissante entre lui et Harold est très belle!

 

Dans ce village peuplé d’irréductibles vikings, la force physique est indispensable, et de Stoïck à Kranedur, en passant par Geulfor, Kognedur, Rustik ou Varek, sans oublier la belle Astrid pour laquelle Harold craque légèrement, on se prépare chaque jour à la lutte contre ces créatures ailées démoniaques que sont les dragons. Mais la rencontre entre le petit viking et le petit dragon (pas Bruce…) va montrer qu’une autre voie est possible… Harold va commencer à comprendre le fonctionnement des dragons, et il va devenir très doué lors des exercices de lutte contre l’envahisseur, avec des astuces qu’il garde secrètes, comme les chatouilles qui font tomber les dragons!

Le bestiaire de DeBlois et Sanders est excellent, avec de sacrées tronches pour ces dragons! Chaque espèce à ses caractéristiques, et ils s’avèrent au final plutôt affectueux! Enfin, pas tous… Les réalisateurs nous concoctent des scènes dignes de  certains blockbusters, avec des vols aériens de toute beauté et un combat titanesque et vertigineux! Le rythme de ce film est totalement maîtrisé, et le mélange d’action et de comédie fonctionne vraiment bien, avec une belle intensité dramatique qui en fait un divertissement très intelligent! Espérons que la suite, qui sort en juillet, soit à la hauteur de ce très beau premier volet!

Publié dans 2010's, Cinéma | 2 commentaires

Le clip de la semaine: Poitiers Parkour – Héritage

Les traceurs de Poitiers bougent à travers la ville depuis maintenant plusieurs années, et ils en explorent tous les recoins de manière originale! Pierre-Olivier Bruneteau (alias PO!) et Arthur Rouault ont eu l’excellente idée de soutenir la candidature de la ville au patrimoine de l’UNESCO, à travers une très belle vidéo qui nous balade dans Poitiers d’une manière sportive! On va du Rempart de Blossac à la Préfecture de la Vienne, en passant par l’Eglise Saint Hilaire, la Cathédrale Saint Pierre, le Square Magenta, et encore d’autres lieux qui donnent envie de découvrir cette ville!

Héritage parvient à combiner l’approche dynamique du Parkour et le respect que chaque traceur doit avoir pour son environnement, afin d’offrir une vision très originale et immersive de cette belle ville de Poitiers. Héritage constitue une pièce de choix dans le dossier de candidature de la ville! Un grand bravo à PO et Arthur Rouault!!!

Publié dans Le clip de la semaine | Laisser un commentaire