Les news de la semaine: L.A. Confidential

La rumeur courait depuis de nombreuses semaines, et ne faisait qu’enfler au fil des jours. C’est désormais officiel: The Walt Disney Company vient de procéder au rachat d’une très grande partie de la 21st Century Fox, pour une somme astronomique de 52,4 milliards de dollars!!! On est bien loin des montants déboursés par Disney lors des rachats de Marvel Entertainment en 2009 (4 milliards) et de Lucasfilm en 2012  (4 milliards également), et cette transaction est vertigineuse à plusieurs niveaux!!!

Ceux qui rêvaient de voir un jour les X-Men s’associer ou s’opposer aux Avengers sur grand écran doivent être ravis, puisque les licences mutantes sont désormais dans les mains de Disney, tout comme les franchises Avatar et Alien d’ailleurs, ainsi que Les Simpson. Du côté de la télévision, Disney détient dorénavant 60% de la plate-forme de diffusion Hulu (sur laquelle on peut actuellement regarder la série Runaways issue du catalogue Marvel), la totalité de la chaîne FX (American Horror Story) et la totalité de National Geographic. Seuls Fox News et quelques canaux dédiés à l’information sont exclus de ce deal.

Ce qui apparaît comme un coup de maître de la part du studio aux grandes oreilles est pourtant assez alarmant, puisque il ne reste maintenant que 5 studios majoritaires à Hollywood: Paramount, Sony, Universal, Warner et Disney! Au niveau du box-office, Disney devrait engranger un peu plus de 30 % des recettes totales avec cette main-mise… On oublie l’image du gentil Mickey souriant, ça ressemble davantage à Thanos qui étend son empire grâce au Gant de l’Infini… Il va maintenant falloir suivre ça de très près, pour espérer que les récentes réussites cinématographiques de la Fox comme Deadpool et Logan ne soient pas sacrifiées sur l’autel de la rentabilité, et que les auteurs parviendront encore à proposer des longs métrages innovants dans ce contexte de monopole des plus alarmants… La concurrence est souvent ce qui permet de générer des idées, et l’omnipotence d’un studio n’est pas forcément un bien… Espérons que les auteurs et les spectateurs n’en pâtissent pas… En tout cas, le PDG Bob Iger peut dormir sur ses 2 oreilles, il a certainement conclu le deal du siècle dans l’univers de l’entertainment… Il a tout de même réagi rapidement en expliquant qu’il restait favorable à des films Marvel classés R, et qu’ils allaient respecter les franchises déjà existantes comme X-Men, Deadpool ou Avatar.

 

Deadpool réagit lui aussi très rapidement, en twittant une photo on ne peut plus explicite! Quand Wade se fait éjecter de Disneyland par un agent de sécurité nommé Stark, c’est plutôt significatif! ^^ Ryan Reynolds est vraiment un mec génial!!!

 

Mais pour terminer sur une note optimiste, on compte énormément sur Kevin Feige, le big boss de Marvel Studios, pour parvenir à donner une véritable cohérence à tout cela, avec un univers cinématographique Marvel qui va forcément s’agrandir. On lui souhaite d’avoir l’audace de maintenir les spécificités de chaque camp (Avengers, X-Men, les 4 Fantastiques) pour créer un univers global des plus riches, et non pas édulcorer les nouveaux venus pour qu’ils se plient au cahier des charges du MCU. On croise très fort les doigts, allez au boulot!!! 😉

 

Et pour vraiment clore le sujet (pour l’instant!), on termine avec une infographie tout droit venue de The Geek Twins qui clarifie la situation concernant les droits des personnages issus des comics Marvel. On voit d’ailleurs que le cas de Miss Hulk est bien plus épineux que celui de son cousin, puisqu’elle est à 100% détenue par Universal! Les cas de Namor et Wilson Fisk sont eux aussi difficiles, tiraillés entre 2 studios…

 

Si Sony n’a pas osé faire le transfert entre Peter Parker et Miles Morales dans son Spider-Man: Homecoming, le studio effectuera bien la transition dans le domaine de l’animation, avec le long métrage Spider-Man: into the Spider-Verse prévu sur les écrans le 14 décembre 2018! On découvrira donc l’Ultimate Spider-Man dans ce film de Bob Persichetti et Peter Ramsey, qui va explorer plus avant le catalogue Marvel! Cela va être très intéressant de voir comment cette oeuvre va être reçue, et s’il est enfin temps de laisser apparaître des personnages plus confidentiels au cinéma! 😉 La BA est bien vertigineuse et enthousiasmante en tout cas, et devrait permettre à Miles (actuellement membre des Champions dans les pages d’Avengers) de se faire connaître du grand public! Le soin apporté à la mise en scène a l’air bien dingue en tout cas, et on ressent littéralement les liens entre la mégapole new-yorkaise et Spider-Man!

 

 

Dans le domaine live, Jon Watts est bien reconduit derrière la caméra pour l’Untitled Spider-Man: Homecoming Sequel! Tom Holland reprendra évidemment le rôle-titre, et Jacob Batalon rempilera dans la peau de Ned Leeds! Soyez patients, c’est prévu pour le 5 juillet… 2019!

 

Jessica Jones annonce son retour fracassant avec un teaser qui fait envie! La Defender revient donc le 8 mars prochain!


 

Dwayne Johnson est omniprésent! Alors que son Jumanji: Bienvenue dans la Jungle débarque ce 20 décembre, on se prépare déjà au blockbuster suivant avec une nouvelle image de Rampage! The Rock ne semble nullement impressionné par le gorille albinos géant répondant au doux nom de George, et on découvrira leurs aventures dantesques et destructrices le 2 mai 2018!

 

Je ne sais pas vraiment quoi penser de Ready Player One… La 1ère bande-annonce de ce film de Steven Spielberg m’avait clairement laissé de marbre, mais la seconde est bien mieux emballée, que ce soit visuellement ou au niveau du score musical. Maintenant, j’ai quand même peur que le mélange de toutes ces références 80’s soient balancées dans un mix indigeste… A suivre dès le 28 mars 2018.


 

On en sait un peu plus sur Venom, puisque l’adaptation par Ruben Fleischer se basera sur 2 arcs narratifs classiques pour le Symbiote: on a d’une part Lethal Protector datant de 1993, et qui voyait Eddie Brock déménager à San Francisco après avoir fait une trêve avec Spider-Man. Etant pourchassé par une organisation désireuse de s’approprier le pouvoir de l’organisme extraterrestre, il va devoir lutter contre 5 nouveaux Symbiotes issus de l’originel. Le 2ème arc est La Planète des Symbiotes, qui voit les 5 créations (Scream, Phage, Riot, Lasher et Agony) semer le chaos sur une planète peuplée de Symbiotes. Hmm, ça va être compliqué d’articuler ces 2 récits en un seul film… On va bien voir où ils vont couper et comment ils vont effectuer les transitions entre tout ça. Par contre, on ne parle plus de Carnage, et ça c’est bien dommage!!!

 

Après le succès de The Punisher, on apprend cette semaine que la série est reconduite pour une seconde saison. Jon Bernthal ira donc encore casser des nuques, et on ne va pas s’en plaindre!

 

Wade encore, avec un nouveau poster bien parodique pour Deadpool 2! ^^

 

En bref, j’ai vu I wish – faites un Voeu, une série B horrifique plutôt sympa, mise en scène par John R. Leonetti (Annabelle), et dans lequel on retrouve en guest-star Sherilyn Fenn, qui avait fait les belles heures de Twin Peaks à l’époque! Une histoire de boîte magique capable d’exaucer vos voeux, mais évidemment, il y a toujours un prix à payer pour ça… Classique mais plaisant!

 

Publié dans Les news de la semaine | Laisser un commentaire

Star Wars: Episode VIII – les derniers Jedi (Rian Johnson, 2017)

Après l’excellente parenthèse Rogue One: a Star Wars Story de l’an passé, on revient à la saga principale avec ce Star Wars: Episode VIII – les derniers Jedi qui poursuit les aventures de Rey, Kylo Ren, Finn, Poe Dameron et bien sûr Leia, puisque la regrettée Carrie Fisher avait tourné toutes ses scènes avant de nous quitter, le 27 décembre dernier… La guerre entre les Rebelles et le Premier Ordre fait toujours rage, tandis que Rey tente de comprendre quel rôle elle tient dans tout cela. Luke Skywalker aura-t-il des réponses à lui donner?

On se retrouve dans un épisode qui continue à explorer les thématiques classiques de la saga intersidérale, notamment dans le maniement de la Force, et le film alterne séquences d’action et moments plus intimistes avec un dosage précis. Rian Johnson, le metteur en scène du très bon Looper, et qui a notamment travaillé sur une poignée d’épisodes de Breaking bad, a également signé le scénario de cet épisode VIII. Il a évidemment dû suivre une trame bien précise, et s’en sort honnêtement avec un blockbuster forcément calibré, qui reste dans la lignée de Star Wars: Episode VII – le Réveil de la Force.

Disney ne s’aventure donc pas à prendre trop de risques sur sa franchise, surtout lorsqu’il s’agit de sa saga principale. Rogue One lui bénéficiait d’une certaine marge de manoeuvre plus large, qui le rendait d’autant plus intéressant. Mais on ne va pas bouder notre plaisir devant un space opera qui réutilise les ingrédients classiques pour nous offrir un spectacle visuel réussi, et qui poursuit la légende des Jedi en y glissant un soupçon de nostalgie bienvenu. Retrouver Mark Hamill dans le rôle de sa vie est un plaisir, surtout qu’il a droit à quelques moments bien iconiques qui rendent hommage à son personnage. Carrie Fisher joue une princesse Leia vieillissante et toujours noble, et autour d’eux, on retrouve le casting du Réveil de la Force, à savoir Daisi Ridley, John Boyega, Oscar Isaac

Mais le plus intéressant reste finalement Adam Driver, qui nous offrait un Kylo Ren complètement dénué de charisme dans l’épisode précédent, et qui s’avère totalement convaincant dans celui-ci! Une amélioration remarquable et qui permet au film de maintenir une certaine profondeur, avec un personnage complexe que Driver maîtrise enfin. On a ensuite quelques acteurs secondaires intéressants également, que l’on va croiser au fur et à mesure des rencontres avec les héros. Sinon, on a droit à un bestiaire augmenté de quelques créatures supplémentaires, ce qui devrait permettre de vendre quelques peluches à Noël!

Rian Johnson nous offre quelques séquences bien graphiques, comme la bataille sur Cait, avec une très belle utilisation du sol minéral de la planète! Le film va osciller entre séquences plus classiques et quelques expérimentations bienvenues, tout en développant une trame qui va explorer les thèmes de la révolte, de l’héritage, de la religion, de la politique et de la guerre, ce qui fait pas mal finalement pour un seul film! Mais comme cela perdure depuis maintenant 40 ans, on est habitué à toutes ces imbrications qui nous racontent la lutte incessante du Bien contre le Mal, et l’importance de la Force dans ce combat permanent. Maintenant ça manque quand même d’un vrai grand souffle épique, et d’une cohésion plus grande dans l’écriture des différentes intrigues. mais en l’état, cet épisode reste un bon divertissement.

Cette nouvelle trilogie s’achèvera en 2019 avec Star Wars: Episode IX de J. J. Abrams, mais on retrouvera dès l’an prochain un jeune Han Solo dans Solo: a Star Wars Story de Ron Howard. Puis nous aurons un autre film annexe en 2020, qui sera peut-être centré sur la jeunesse d’Obi-Wan Kenobi, tandis qu’une nouvelle trilogie devrait démarrer par la suite! Il y a encore quelques histoires à conter dans la galaxie!

Publié dans 2010's, Cinéma | Laisser un commentaire

Les Monstres attaquent! 3

3ème numéro pour le crossover Les Monstres attaquent!, qui se termine donc aujourd’hui! Au programme, les épisodes 4 et 5 de Monsters unleashed, et 3 tie-in respectivement consacrés aux Champions, aux Gardiens de la Galaxie, et à Maddy Cho et Lady Hellbender! Allez, on commence avec les chouchous de Mark Waid, les Champions!

Du coup, comme il s’agit d’un épisode annexe au crossover, ce n’est pas Waid qui scénarise, mais l’inconnu Jeremy Whitely! Bon, pas d’inquiétude, il assure une belle continuité à la jeune équipe de super-ados, en leur faisant rencontrer les Freelance, aperçus plus tôt ce mois-ci dans les pages d’Avengers 6! Crush, Chaudard, Puissante, Panique et Cursed Cass sont des mercenaires prêts à accepter tout boulot qui paye bien, et c’est le cas lorsqu’il s’agit de mettre un terme aux agissement d’écolos s’opposant à la construction d’un pipeline. La rencontre entre les 2 super-teams promet d’être explosive, mais les choses semblent bizarrement pouvoir se régler sans violence… Mais ce n’est au final qu’une ruse des Freelance, et le combat a bien lieu! Et tout est plutôt bien mené, à tel point que j’avais même oublié que j’étais dans un tie-in à Monsters unleashed, et que j’ai été carrément surpris lorsqu’un monstre s’est mêlé à la partie! Du coup, les 2 équipes ont été obligé de s’allier, et franchement, Whitely et les dessinateurs inconnus Ro Stein et Ted Brandt ont fait du bon boulot avec un épisode fun et rythmé!

Monsters unleashed 4 ensuite, on revient donc au centre de l’action, avec toutes les factions de super-héros oeuvrant à travers le monde pour contenir la menace, pendant que Kei Kawade dessine autant de gentils monstres qu’il peut pour les envoyer combattre ceux venant de l’espace. Moon Girl le soutient comme elle peut, mais le rythme des arrivées sur Terre est élevé, et la tension est grande pour le jeune Kei. Les ados ont vraiment la côte en ce moment chez Marvel, qui offre finalement avec Les Monstres attaquent! la première place à un jeune Inhumain inconnu qui tente de sauver le monde avec ses crayons! L’allégorie est plutôt belle, et Cullen Bunn gère toujours sa partie, avec quelques dialogues bien sentis. Comme lorsque Fin Fang Foom vient à la rescousse des humains, et que Luke Cage dit: « Parfait, on a un dragon, maintenant! », et qu’Iron Fist réplique: « Boh… J’ai déjà cogné un dragon. » C’est sûr que ça ne plaît pas à Fin Fang Foom! ^^ Cet épisode mélange donc super-héros connus et anciens monstres, et fonctionne avec une belle énergie. Mais soudain… La Mère Léviathon débarque, et là, même Deadpool sent que ça craint vraiment!!!

Chad Bowers et Chris Sims signent le tie-in consacré aux Gardiens de la Galaxie, qui se trouve être plutôt émouvant, avec une réminiscence de la jeunesse de Groot! A l’époque, il avait assisté au ravage perpétré par Furnax, un monstre destructeur qui avait massacré une bonne partie de son peuple, et voilà que l’ennemi retombe sur Terre aujourd’hui! Autant dire que le traumatisme remonte rapidement à la surface, et que l’équipe va devoir le soutenir à fond! D’ailleurs, c’est ce que Rocket va faire avec toute sa fougue et sa motivation, quitte à se mettre totalement en danger! David Baldeon assure une belle partie graphique pour cet épisode prenant, et ça fait bien plaisir de retrouver Drax, Gamora et Peter Quill!

Bon, maintenant que la Mère Léviathon est sur Terre, ça se corse à mort dans Monsters unleashed 5! Elle coordonne une attaque du centre névralgique où se trouve Kei Kawade, qui est protégé par Elsa Bloodstone et Spider-Man (Miles Morales). Tout va se jouer de manière très psychologique finalement, avec Kei qui va devoir puiser dans ses ultimes ressources pour tenter de contrer l’invasion. Et ça se termine en mode Goldorak avec une bataille titanesque qui sent bon les 80’s! Ca perd du coup un peu en intensité dramatique, mais ça reste fun… Et finalement, je vais vous spoiler mais tout est bien qui finit bien! Quoi comme d’ab?? ^^

Un épisode supplémentaire avec l’alliance entre Maddy Cho (la frangine d’Amadeus Cho, le nouveau Hulk) et Lady Hellbender, une guerrière extraterrestre spécialement créée pour l’occasion. Elle a un look très old school et va être guidée à distance par Maddy afin de sortir vivante d’une base ennemie. C’est un numéro qui n’apporte strictement rien à l’event, mais qui reste sympathique à lire.

Et voilà, on arrive déjà au bout, et on attend le mois prochain pour commencer le prochain crossover, Secret Empire!!!

Publié dans Deadpool | Laisser un commentaire

Le clip de la semaine: The supporting Act

La BBC Creative est une branche de la BBC chargée d’apporter de l’originalité à la chaîne, en intégrant des créatifs venus de tous horizons. En cette période de fêtes, ils nous livrent un très beau court nous faisant découvrir la relation touchante entre un père et sa fille. C’est signé par le réalisateur Elliot Dear, et ça va forcément vous émouvoir!

 

Publié dans Le clip de la semaine | Laisser un commentaire

Deadpool 7: La Galère des Etoiles

Une seule série ce mois-ci dans le mensuel Deadpool, et un seul épisode de cette série!!! Quoi??!! Mais c’est un numéro étendu pour ce Deadpool 30 de 80 pages, qui voit notre Mercenaire disert se rendre tout simplement dans l’espace! Sa motivation? Chercher une arme de destruction ultime, afin de mettre un terme définitif à l’existence de Madcap, son ennemi juré, qui a tenté de tuer sa fille et ses proches. Je m’attendais à un  numéro un peu convenu, mais cette balade spatiale s’avère excellente et bourrée de références, je vous invite vraiment à y plonger!

Tout commence avec un Adsit qui semble en mode dépressif, mais on apprend finalement qu’il va changer de boulot et quitter la Terre! Sa volonté première est de ne plus jamais croiser le chemin de Deadpool, et il aura évidemment tort… Notre cher clown-mercenaire va détourner une fusée afin de se rendre sur la Lune et piller le sanctuaire du Gardien, et le sénariste Gerry Duggan ainsi que le dessinateur Mike Hawthorne démontrent d’entrée de jeu de belles inspirations, avec les tableaux ornant les murs de l’antre d’Uatu notamment! S’ensuit un trip spatial des plus barges, avec un Wade qui surfe dans le cosmos tel Norrin Radd (mais en ne sachant pas comment freiner toutefois), débarque en pleine destruction de monde, se fait embarquer par le Nova Corps, et attire de très nombreux adversaires en proclamant être en possession d’une arme de destruction planétaire!

On va donc avoir Dame Sif et sa troupe, des Broods dont un qui va faire corps avec Wade en mode Alien – le 8ème Passager, un Rocket qui va avoir l’intelligence d’éviter le combat, un Monark Starstalker semblant sorti d’un vieil épisode de 1976… Deadpool va également se rendre à Nulle Part, vous savez, cet endroit vu dans Les Gardiens de la Galaxie, et où réside le Collectionneur? D’ailleurs, Wade va rencontrer Benicio Del Toro et lui proposer un marché intéressant concernant Madcap! Bref, cet épisode regorge de moments fun et évolue sans arrêt, et la quête de Deadpool est aussi dingue que prenante! Mais la suite annonce bien évidemment Secret Empire, le crossover démarrant en janvier!

Publié dans Deadpool | Laisser un commentaire