Les news de la semaine : MJ + Pete

A l’heure où on ne compte même plus les articles sur GOT ou Endgame qui n’apportent finalement rien de bien neuf, on serait presque passé à côté de ces 2 photos de Spider-Man : far from Home! Et mine de rien, ce sera le tout premier film post-Thanos, avec un Peter Parker à priori en pleine forme! ^^

Le premier cliché nous présente Zendaya dans le rôle de Michelle Jones (qui aime bien qu’on l’appelle MJ), accompagné par ce brave vieux Spidey des familles! La seconde photo nous montre un Nick Fury et une Maria Hill également en très bonne santé! On va sagement attendre le 3 juillet, mais avant, on va se précipiter en salle dès mercredi prochain pour Avengers : Endgame!!!

Publié dans Les news de la semaine | Laisser un commentaire

La Malédiction de la Dame Blanche (Michael Chaves, 2019)

L’Univers Cinématographique Conjuring continue à s’étendre, et après La Nonne l’an passé et juste avant Annabelle 3 – la Maison du Mal, New Line nous livre ce qui constitue le 6ème film de cette série. La Malédiction de la Dame Blanche est le 1er film à s’intéresser à un mythe qui n’avait pas encore été exploré dans cet univers, les producteurs ayant simplement utilisé un personnage pour faire la jonction avec les Conjuring. Ca ressemble à la manière dont les films Cloverfield sont rattachés à la saga principale… Mais ce « truc » de producteur ne doit pas remettre en cause ce 1er long métrage signé Michael Chaves, qui fait montre de quelques qualités bienvenues et appréciables.

Petite précision culturelle, à l’origine le film traite de la légende de la Llorona (qui se prononce « Yorona »), un personnage du folklore mexicain que l’on peut traduire par la Pleureuse. Cette femme revient d’entre les morts et arpente les rues en laissant libre cours à sa tristesse, et ceux qui l’entendent pleurer au milieu de la nuit ne doivent surtout pas s’en approcher… En Europe, le mythe de la Llorona est totalement inconnu, mais il trouve son équivalence avec la Dame Blanche, cette figure très appréciée des auto-stoppeurs! On se retrouve donc avec un personnage qui parlera à la fois au public hispanique et à un public plus européen, et qui est traité avec une belle approche par Michael Chaves.

Un parti-pris très intéressant, et qui est de plus en plus utilisé dans le cinéma de genre, c’est celui de placer son récit dans une décennie révolue. Ici, Chaves nous plonge dans des 70’s reconstituées avec pas mal de soin (c’est nettement plus crédible que les pauvres 90’s de Captain Marvel…), et son aisance filmique dans la scène de présentation de la famille qui sera au centre du film permet d’adhérer immédiatement au récit. Linda Cardellini (Green Book : sur les Routes du Sud) s’avère très impliquée dans le rôle d’Anna, une veuve élevant son fils et sa fille seule. Cet aspect social est intéressant dans la structure du récit, et offre un réalisme qui fait parfois défaut à ce type de film. On n’est pas au niveau du réalisme social de l’excellent Mister Babadook, mais le film défend son point de vue. Anna est une travailleuse sociale en charge de la protection de l’enfance, et va se retrouver confrontée à une situation très délicate, lorsqu’un drame va survenir dans une famille qu’elle suit. La mère va affirmer que ce qui passe pour une créature mythique est responsable de ce qui est arrivé.

D’incrédulité en incompréhension, Anna va peu à peu se rendre compte qu’il existe des forces sombres et destructrices qui ne sont pas que des légendes, et elle va l’apprendre à ses dépens… Car la fameuse Dame Blanche a jeté son dévolu sur sa famille, et qu’il va lui falloir tout son courage pour tenter de les sauver. Le principe de ce genre de film est quasiment toujours le même, avec les démons, la poupée Annabelle, ou encore la fameuse Nonne qui veulent prendre le dessus sur un personnage central, lequel va être aidé par un personnage annexe ayant une vision plus complète de la situation et des moyens de se défaire de l’entité maléfique. Michael Chaves ne va pas révolutionner le genre avec ce film, mais il va chercher à nous faire frissonner en usant d’un certain classicisme, et il le fait à la manière d’un John R. Leonetti avec son Annabelle. Des cadrages précis et une belle aisance dans le mouvement, des astuces visuelles très intéressantes, comme le parapluie transparent ou l’utilisation des draperies comme les rideaux, et une approche sincère et sérieuse. On sent qu’il connaît sa partition, et il va nous jouer un morceau pas inoubliable mais néanmoins solide, qui va tenir compte de ce qui a déjà pu être fait dans ce style de film.

Les apparitions de la Dame Blanche sont mises en scène avec un bon sens du suspense, et vont générer quelques tensions plutôt efficaces! La manière de Chaves de jouer sur les effets d’attente et sur la topographie des lieux est intéressante, et il parvient à nous surprendre à plusieurs reprises. Il ne fait pas non plus dans la surenchère en surexposant sa Dame Blanche, ce qui permet de conserver son aura mythique. On attend avec appréhension sa venue, et quand elle arrive elle n’est pas là pour rigoler! Un aspect intéressant dans la montée du suspense, c’est la volonté de ne pas user trop souvent de la musique pour intensifier les apparitions. Il y a certains moments très silencieux et dénués de musique, ce qui paradoxalement augmente la tension!

Ca fait bien plaisir de retrouver Raymond Cruz, qui en 4 épisodes de Breaking bad parvenait à faire de Tuco un bad guy incontournable!!! Il incarne un personnage mystérieux qui en sait long sur la Dame Blanche, et qui pourrait aider Anna et sa famille à se sortir de cette sale situation… Et ça fait plaisir également de retrouver Tony Amendola, dont le rôle est également important. Tout ça pour dire que cette Malédiction de la Dame Blanche est plutôt un bon opus de ce Conjuring-Verse, et on va sagement attendre Annabelle 3 – la Maison du Mal qui sortira le 10 juillet, tandis que The Conjuring 3 et The Crooked Man sont les prochains projets de cette saga!

Publié dans 2010's, Cinéma | Laisser un commentaire

Le clip de la semaine : 16 Volt – The Dreams that rot in your Heart

16 Volt est un groupe d’indus américain, qui a vu le jour en 1991 du côté de Portland. Je ne connaissais pas du tout, et franchement j’accroche bien! Je vous laisse découvrir ce morceau live datant de 1996!

 

Publié dans Le clip de la semaine | Laisser un commentaire

Deadpool 3 : Viens avec moi si tu veux vivre

Deadpool est le seul à pouvoir sauver le monde d’une menace intergalactique, même les Avengers sont impuissants face à elle! Bon, il faut dire que Wade possède le flingue capable d’anéantir l’extraterrestre régurgiteur de mondes, il va donc se placer en première ligne pour l’atomiser. On a pas mal de guest-stars comme Médusa, Colossus, Docteur Strange, Thor, Black Panther, Iron Man, Captain America… Et Skottie Young se fait plaisir en mode bien gore avec quelques explosions de tripailles qui font le bonheur de Wade! Nic Klein gère la partie graphique avec la même envie que Young, et si le récit reste soft, il s’avère tout de même sympathique. C’est surtout dans sa résolution qu’on se dit qu’on s’est bien fait avoir par Deadpool, et ça va donner une ouverture intéressante pour la suite!

Je n’en peux vraiment plus de cet arc consacré au Maître Archétype dans les pages de la série Spider-Man/Deadpool! Graphiquement, Matt Horak nous livre un travail franchement bâclé, et scénaristiquement, Robbie Thompson tourne en rond depuis tellement d’épisodes… Le méchant qui devient gentil, les combats à la Goldorak, la trahison d’un gentil… Il n’y a rien à sauver dans cet épisode, et cette série a finalement rarement décollé!

Ca devient nettement plus intéressant avec David F. Walker! Il va nous inviter aux retrouvailles de Deadpool et Cable, dans une mission forcément temporelle qui va amener Wade à remonter la timeline pour retrouver la trace de sa mère lorsqu’elle était jeune! Un délire bien assumé par le scénariste et l’ensemble des artistes (Paco Diaz, Danilo S. Beyruth, Nick Bradshaw, etc…), qui nous concoctent des passages très variés mais au final cohérents. Deadpool est engagé par Justin Gamble, un membre de l’Agence des Variations Temporelles, qui vient le mettre en garde contre une menace venue du futur, qui a décidé de le tuer avant sa naissance. Wade va donc devoir retrouver sa mère dans le Bronx en 1979, et c’est le point de départ d’un récit fun et bien enlevé! On va passer d’une époque à l’autre et on va croiser des pirates, des cowboys, des gladiateurs, des dinosaures… C’est bien barge, et Deadpool s’éclate bien, donc ça fait plaisir!

On termine par le premier chapitre (sur 6) d’une nouvelle mini-série, Deadpool Assassin (le titre fait référence à Elektra Assassin), scénarisée par l’omnipotent Cullen Bunn, et mise en images par Mark Bagley. Un bon gros délire bien violent et sanglant, avec un Wade qui se retrouve parachuté sur une mission spéciale : tuer un ninja avec un masque de démon. Il y aura donc des ninjas, des Iron Fist, des moines, des mercenaires, et le tout va être emballé avec un bon dynamisme! On va même retrouver cette bonne vieille Fouine, qui a changé de vie sans le dire à son meilleur (?) pote! C’est assez indépendant du reste des histoires de Deadpool, mais ça constitue une récréation intéressante!

Publié dans Deadpool | Laisser un commentaire

Les news de la semaine : Disney +

Bon, on va faire un point sur le service de streaming Disney +, qui mine de rien nous prévoit quand même 4 séries centrées sur des personnages Avengers!!!

On commence par l’Untitled Loki TV Series, qui après des mois de rumeurs, verra finalement bien Tom Hiddleston reprendre son rôle dans un show où il tiendra le rôle principal! La question de la timeline n’est quant à elle pas encore élucidée, puisque Loki a eu quelques difficultés lors d’Avengers : Infinity War… 6 épisodes sont prévus.

On a un titre pour la série consacrée à la Sorcière Rouge et à Vision, qui s’intitulera… WandaVision! OK, ça ne fait pas forcément très vendeur effectivement… Elizabeth Olsen et Paul Bettany reprendront leurs rôles respectifs pour 6 épisodes.

Un logo pour l’Untitled Falcon and the Winter Soldier TV Series! Qui s’appellera probablement Falcon & Winter Soldier on dirait… Anthony Mackie et Sebastian Stan joueront à nouveau Falcon et le Soldat de l’Hiver, et ils auront droit à 8 épisodes.

Et la petite nouveauté du jour, c’est l’ajout d’une 4ème série, consacrée à Hawkeye! Le grand perdant en terme d’apparition à l’écran dans les films Avengers aura donc droit à sa revanche, dans un show qui adaptera les comics de Matt Fraction et David Aja, à savoir ceux où il partage la vedette avec la jeune Hawkeye! On sera dans une série de passation de pouvoirs et d’apprentissages, avec un Clint Barton désireux de transmettre son savoir à la jeune Kate Bishop! Le projet est sacrément intriguant et fait bien envie! Jeremy Renner sera bien évidemment de la partie, et on devra attendre Avengers : Endgame pour en savoir plus sur cette Kate Bishop!

Disney + sera dispo dès le 12 novembre prochain, et on ne sait pas encore si les séries citées commenceront à être diffusées rapidement, ou s’il faudra attendre 2020.

 

Si vous êtes pressés de voir des combats entre Avengers et X-Men sur grand écran maintenant que le rachat de la Fox par Disney est finalisé, il va pourtant falloir vous armer de patience. Kevin Feige, le big boss de Marvel Studios, a en effet expliqué que les plans post-Avengers : Endgame tiennent sur 5 ans, et qu’ils ne pouvaient se permettre d’y intégrer les X-Men tant que le rachat n’avait pas encore été validé.

« [le rachat] n’en est qu’à ses débuts, et le plan de cinq ans sur lequel nous avons travaillé, nous l’avions fait avant que tout ça ne soit établi. C’est vraiment bien moins, pour  nous, une question de quand et où les X-Men vont apparaître, et plus jouer sur le confort et la bonne façon de les ramener à la maison. Ils sont tous de retour. Mais ça ne sera pas avant un long moment. » (Source : Comicsblog)

Feige ne laisse rien au hasard, et au moins on se consolera en se disant qu’il continue d’essayer de maintenir la cohésion du MCU. Le mystère reste entier sur la fameuse Phase IV à venir, même si on sait que Spider-Man : far from Home pointera le bout de sa toile le 3 juillet, qu’un Guardians of the Galaxy Vol. 3 est prévu, qu’on aura aussi un Black Widow, un Black Panther 2, un The Eternals et un film Shang-Chi! Pour plus d’infos sur tous ces projets, je vous invite à consulter mon dossier Des comics à l’écran: les adaptations Marvel de 1944 à 2099! ^^

 

On termine par des affiches personnages pour la reprise prochaine de Marvel : les Agents du S.H.I.E.L.D., prévue le 10 mai. Comment ça, Coulson est de retour??? ^^

 

 

Publié dans Les news de la semaine | Laisser un commentaire