Le clip de la semaine : The Gate (2016)

Kellie Madison cumule les casquettes sur ce court métrage, puisqu’elle en est la productrice, scénariste et réalisatrice! Elle se donne vraiment à fond dans ce projet, qui est un avant-goût d’un long métrage lui aussi intitulé The Gate et sorti en début d’année. Cette version courte nous présente une séquence d’action bien nerveuse qui va culminer avec un combat final contre Cecep Arif Rahman, un combattant martial dont on avait déjà pu saluer les prouesses dans le mythique The Raid! L’actrice principale Amy Johnston gère elle aussi à merveille l’art du combat, et toute l’intensité de ce court donne très envie de découvrir la version longue! Elle est une cascadeuse renommée qui a notamment doublé Scarlet Johansson sur Captain America : le Soldat de l’Hiver. Les chorégraphies sont intenses et la violence possède un vrai impact! Les recadrages et les choix esthétiques de Madison apportent un vrai relief à l’ensemble, qui peut se voir comme une extension humble mais réussie des films de Gareth Evans!

Publié dans Le clip de la semaine | Laisser un commentaire

X-Men Extra 4 : Cible mouvante

Je vais faire une petite incursion du côté des X-Men durant 2 mois, et ça me permet de me remettre un peu à jour avec l’univers mutant (qui est bien plus intéressant sur papier que sur grand écran, merci X-Men : Dark Phoenix!). Au sommaire de ce X-Men Extra 4, on a le Astonishing X-Men Annual 1, Old Man Logan 38 et 39, et Weapon X 22 et 23.

C’est Matthew Rosenberg qui est en charge de l’annual des Astonishing X-Men, lui qui a notamment géré la série Secret Warriors (dispo dans les pages de Marvel Heroes). Son approche centrée sur la psychologie est très intéressante et donne un vent de fraîcheur aux aventures mutantes, surtout que le Professeur Xavier est de retour de manière assez peu conventionnelle! On retrouve donc les premiers X-Men, à savoir le Fauve, Jean Grey (oui, elle est également de retour!), Iceberg et Angel, et seul Cyclope est absent… Ils se réunissent au resto pour une discussion finalement pleine d’amertume, qui fait le point sur leurs rêves et leurs idéaux, malmenés durant des décennies par la triste réalité… Qu’en est-il du rêve de Xavier, et cela valait-il tous ces sacrifices?

Xavier va convier ses élèves dans sa demeure, située à Lago, et ils vont découvrir une ville respectueuse des mutants, à un point tel que cela paraît très suspect. Les X-Men commencent à enquêter et vont découvrir que l’apparente bienveillance des gens n’est qu’une surface… Rosenberg va nous convier à une histoire prenante, qu’il traite avec un certain réalisme tout en offrant quelques beaux moments d’action super-héroïques. Le dessin de Travel Foreman, que je ne connaissais pas du tout, s’avère très convaincant et se cale parfaitement au script de Rosenberg. Et en prime, on a droit à un Angel qui redevient brièvement Archangel, comme à la belle époque d’Uncanny X-Force!

 

Le Caïd est devenu le maire de New York, et il tient à tout prix à remettre la main sur une clé USB contenant des documents confidentiels. C’est Logan qui l’a récupérée, et Wilson Fisk envoie Bullseye pour récupérer l’objet. Ca fait plaisir de retrouver ce bon vieux tireur, même si le combat avec Old man Wolvie est assez rapide! Mais on a connu le dessinateur Dalibor Talajic bien plus inspiré, notamment lorsqu’il accompagnait Jonathan Hickman lors des préparatifs de son événement Secret Wars, dans Avengers 27. Du coup, c’est assez décevant! Le second épisode va se concentrer sur quelques élèves de l’Institut Xavier, et va bénéficier du trait plus agréable d’Ibraim Roberson. C’est toujours Ed Brisson qui scénarise, et on va être convié à une amourette mutante qui risque de mal tourner! Je découvre des personnages secondaires comme Shark-Girl ou Glob, ce qui démontre encore une fois l’étendue de cet univers mutant. C’est assez prometteur pour la suite, et l’intervention des Purificateurs est dangereuse (plus que dans The Gifted en tout cas! ^^).

On termine par 2 chapitres de Weapon X, avec un Dents de Sabre venu enquêter sur une mystérieuse secte à laquelle a adhéré la mutante Monet St. Croix! Avec l’aide de Mystique, Domino, Deathstrike et Omega Red, ils vont tenter de sauver Monet, mais c’est sans compter sur l’intervention d’un certain mercenaire en costume rouge! C’est toujours sympa d’assister à une confrontation entre Deadpool et Dents de Sabre, non? ^^ Et encore une réplique bien méta : « Vanessa. Copycat. On ne te voit plus… A part dans les films. » ^^ Bref, c’est enlevé, c’est rythmé, c’est pas dingue mais ça fait le job, et c’est signé Greg Pak et Fred Van Lente.

Publié dans Deadpool | Laisser un commentaire

Les news de la semaine : Zero Talent

Je vous en parlais il y a 2 mois, le nouveau Mortal Kombat va bien devenir une réalité! C’est James Wan qui produit et l’inconnu Simon McQuoid qui réalise, mais la caution du papa de Saw devrait apporter une belle légitimité au projet. Et la 1ère annonce casting a de quoi faire saliver et apporte définitivement du cachet à ce reboot, qui devrait verser dans l’ultra-violence bien jouissive! C’est le personnage emblématique de Sub-Zero qui a trouvé son interprète, et c’est loin d’être n’importe qui!!! Ce sera l’Indonésien Joe Taslim qui interprétera le combattant, rien que ça!!! L’artiste martial est connu pour avoir joué Jaka dans le furieux The Raid, et on a pu le croiser dans Fast & furious 6 ou Star Trek : sans Limites, ainsi que dans le sympathique et ultra-gore The Night comes for us, que j’évoquais brièvement ici. On va maintenant sagement attendre le reste du crew, mais là clairement ça donne envie!!!

 

La bande-annonce de Mulan est tombée, et on peut dire qu’on est bien loin des adaptations Disney habituelles! Le film de la Néo-Zélandaise Niki Caro semble avoir été réalisé à Hong-Kong, et les ajouts de Donnie Yen, Jet Li et Jason Scott Lee apportent une belle touche de réalisme à l’ensemble. Exit Mushu et le trop-plein de chansons, mais le spectacle s’annonce d’autant plus grandiose, avec une Yifei Liu très impliquée! La 1ère affiche est franchement belle, et bien différente de l’originale ^^ Sortie le 27 mars 2020!

 

Spider-Man : far from Home à peine sorti, Amy Pascal est bien décidée à enchaîner sur un 3ème volet! Vu le succès du film, aucun doute sur la faisabilité du projet, et Jon Watts compte bien rempiler à la réal!

 

Publié dans Les news de la semaine | Laisser un commentaire

Le clip de la semaine : Clutch – Electric Worry

Un peu de stoner, un poil de funk et un soupçon de heavy, c’est le mélange très enthousiasmant auquel nous convient les Ricains de Clutch, tout droit venus du Maryland! Leur son est résolument groovy et ça doit être un vrai plaisir de les voir sur scène! Je vous laisse découvrir cet excellent Electric Worry issu de leur album From Beale Street to Oblivion de 2007!!!

 

Publié dans Le clip de la semaine | Laisser un commentaire

Annabelle – la Maison du Mal (Gary Dauberman, 2019)

La saga Annabelle est une invitation à remonter le temps, puisque le 1er volet se déroule en 1967, tandis que le second prend place en 1955. Ce 3ème film se place juste après le 1er Conjuring, qui se déroulait en 1971. Ed et Lorraine Warren ont récupéré la poupée Annabelle, et vont la ramener chez eux, afin de la déposer en sécurité dans leur pièce fermée contenant les nombreux artefacts récupérés au fil de leurs nombreuses enquêtes paranormales. Mais les Warren ont également une vie de famille normale, et du coup, ils ont de temps en temps besoin d’une baby-sitter pour garder leur petite Judy!

Ca fait plaisir de retrouver Vera Farmiga et Patrick Wilson dans les rôles qui leur collent à la peau depuis maintenant 6 ans et 4 films (Conjuring : les Dossiers Warren, Conjuring 2 : le Cas Enfield, La Nonne et donc ce Annabelle – la Maison du Mal). C’est leur première incursion dans cette saga spin-off, et on retrouve aussi avec plaisir leur fameuse pièce emplie de reliques maléfiques… Les scénaristes James Wan et Gary Dauberman ne vont pas se priver d’utiliser les éléments à leur disposition pour faire flipper les spectateurs!

Il s’agit de la 1ère réalisation de Gary Dauberman, qui est un fidèle de James Wan, puisqu’il a rédigé les scripts des 3 films Annabelle ainsi que de La Nonne. Il apporte un soin particulier à la reconstitution des années 70, et on plonge dans ce récit classique mais efficace avec intérêt. Il y a bien évidemment des jump scares, mais il parvient à ne pas simplement les aligner mais à créer une vraie tension, qui au final perdurera tout le film! L’utilisation des différentes mythologies démoniaques est traitée avec soin, même si on aurait parfois apprécié plus de présence à l’écran pour certaines entités. On a un côté petite boutique des horreurs avec la multiplication des menaces, mais le tout est assez bien emballé pour que ça ne soit pas indigeste!

Le travail sur la photographie, signé Michael Burgess, donne un très beau rendu, lui qui oeuvrait déjà sur La Malédiction de la Dame Blanche. Couplé aux cadrages de Dauberman et à un boulot réussi sur le son, ça nous donne une série B qui fonctionne très bien, d’autant plus que la reconstitution des années 70 est très riche! On n’atteint pas l’angoisse de La Dame en Noir, mais ça se défend quand même et on retient son souffle pendant une bonne partie du film! Et l’actrice choisie pour incarner la fille des Warren permet aussi de hisser le film vers le haut, puisqu’il s’agit de la talentueuse Mckenna Grace, qui volait la vedette à Chris Evans dans le sublime Mary! L’actrice Madison Iseman n’en est pas à sa première expérience avec les esprits, puisqu’elle jouait dans Tales of Halloween, Opération Fantômes ou encore Chair de Poule 2 : les Fantômes d’Halloween, histoire de mixer les titres des 2 films précédents ^^ Katie Sarife a elle joué dans un téléfilm de genre, Zombies and Cheerleaders ^^ Les 2 actrices s’avèrent efficaces et donnent à leurs personnages une certaine consistance, avec un background davantage développé pour Daniela, l’amie de la baby-sitter. La caution humoristique sera dévolue au gentil voisin, et la petite amourette ado est plutôt drôle.

Annabelle – la Maison du Mal ne prétend pas aller au-delà du genre dans lequel il est établi, mais il va nous convier à une soirée bien stressante! On pense brièvement à l’excellent La Nuit des Masques ou au bien fun La Baby-Sitter, mais le film de Dauberman se cale bien dans la continuité du Conjuring-Verse, en apportant un 3ème volet bien stressant. On a quelques belles trouvailles, comme cet écran dans lequel regarde Daniela, et qui offre une belle ouverture horrifique. Le film va resté concentré dans la demeure des Warren, ce qui ne nuira jamais à la tension. On est dans un huis-clos où les 3 filles vont devoir survivre, avec des alternances de moments de panique et de répit, juste de quoi se permettre de respirer un coup avant de replonger, et le potentiel horrifique de cette satanée Annabelle est bien utilisé! ^^

Publié dans 2010's, Cinéma | Laisser un commentaire