Le clip de la semaine : Elysia Marginata

Je publie rarement des vidéos traitant de nature dans Le Clip de la Semaine, mais là je tenais vraiment à partager ça avec vous!!! Bon, ça va être difficile de pas spoiler, puisque le titre de la vidéo indique indique clairement de quoi il retourne, mais en tout cas je suis encore choqué par cette découverte que j’ai faite il y a un peu plus d’une semaine : une limace de mer, l’Elysia Marginata, qui s’auto-décapite, non pas pour se suicider, mais au contraire pour améliorer sa condition!!! Impossible, me direz-vous? Je vous laisse voir par vous-mêmes, et je pense qu’on ne peut qu’être fasciné par les pouvoirs incroyables disséminés dans la nature!!!

 

Publié dans Le clip de la semaine | Laisser un commentaire

Miles Morales : Spider-Man 1 (2011)

Avant de pouvoir parler de Miles Morales, il est obligatoire de revenir sur plusieurs éléments fondamentaux dans l’univers Marvel. Sa naissance prend place en novembre 1961, dans les pages de Fantastic Four 1, et depuis, cet univers n’a jamais cessé d’exister. On appelle cet univers la Terre-616, ou Univers-616, et il a évolué en 2015 en Première-Terre. On parle ici d’univers principal, car de très nombreuses réalités parallèles et alternatives ont été créées, dont l’une des plus fameuses est la Terre-1610, l’univers Ultimate, créé en 2000 par Bob Harras, Joe Quesada et Bill Jemas. Il s’agissait à l’époque de se débarrasser de la sacro-sainte continuité pouvant bloquer les scénaristes avec des personnages existant depuis les années 60, et de leur offrir un espace vierge afin de pouvoir faire exploser leur créativité en réinterprétant des personnages connus. C’était évidemment aussi une grande opération commerciale destinée à intéresser un nouveau lectorat trop frileux à l’idée de plonger dans un univers ayant des décennies d’histoires derrière lui.

On a donc un concept éditorial simple, et une relance de différents personnages dans un monde alternatif, tandis que l’univers classique se poursuit également de son côté. Les Vengeurs deviennent les Ultimates, on a un nouveau Spider-Man, de nouveaux X-Men, de nouveaux Fantastiques… Les personnages ressemblent à leurs homologues de la Terre-616, mais les scénaristes les redéfinissent comme bon leur semble, en créant une nouvelle continuité. Ultimate Spider-Man a démarré en octobre 2000, et a suivi les aventures de ce Peter Parker alternatif jusqu’en juin 2011, date à laquelle il trouve la mort!!! Le choc est énorme, et l’univers Ultimate se retrouve orphelin… Jusqu’à ce qu’un jeune garçon de 13 ans, Miles Morales, se fasse un jour piquer par une araignée radioactive… Et qu’il décide d’enfiler le costume pour rendre hommage au légendaire Spidey, et perpétuer ainsi son héritage!!!

C’est ainsi qu’en août 2011, dans les pages d’Ultimate Fallout 4, le jeune métis aux origines latino et africaine apparaît pour la première fois. Il aura rapidement droit à sa propre série, nommée Ultimate Comics : Spider-Man, écrite par Brian Michael Bendis et dessinée par Sara Pichelli, Chris Samnee et David Marquez. Après cette longue intro nécessaire, on va donc enfin pouvoir se pencher sur les aventures de ce môme de 13 ans se retrouvant affublé de grands pouvoirs, et donc de grandes responsabilités! On retrouve les aventures de Miles dans la collection Next Gen chez Panini Comics, qui offre de très bons points d’entrée puisque les volumes sont à 10,95 euros pour 10 épisodes. Les bouquins sont plus petits en dimension, mais cela ne s’avère au final pas rédhibitoire et le plaisir de lecture reste intact.

Dans le premier volume, on a donc droit aux 10 premiers épisodes de ce nouveau personnage, qui a connu un très grand succès, et dont l’impact s’est encore étendu après la sortie de l’excellent film d’animation Spider-Man : New Generation qui adaptait ses aventures. Le film expliquait d’ailleurs très clairement ces histoires d’univers alternatifs, ce qui pourrait s’avérer très intéressant pour le futur du MCU, mais ça c’est une autre histoire ^^ Et ce succès a également permis de donner vie au jeu vidéo Marvel’s Spider-Man : Miles Morales! On assiste donc à la naissance d’un nouveau super-héros, qui rejette au départ totalement l’idée de se balader en ville en collant… Miles aspire juste à une vie d’étudiant normale, mais son meilleur ami Ganke va l’aider à prendre les bonnes décisions. Ganke est totalement absent du film d’animation, mais le personnage de Ned Leeds dans les films Spider-Man avec Tom Holland semble s’en être fortement inspiré! Et pour souligner l’importance de l’univers Ultimate, le Nick Fury noir vient de là, puisque le dessinateur Bryan Hitch a exprès pris les traits de Samuel L. Jackson dans les pages de la série Ultimates. Jackson avait donné son accord à condition de pouvoir interpréter la version standard du personnage dans les films Marvel!!!

En recréant un personnage de Spider-Man période ado, les auteurs vont redonner un vent de fraîcheur à ses aventures, en revenant vers des problématiques scolaires et émotionnelles auxquelles était confronté le Peter Parker originel dans les années 60. Brian M. Bendis crée des personnages très attachants, un cadre familial protecteur, des amitiés sincères et certains dysfonctionnements familiaux, avec notamment l’oncle de Miles, Aaron Davis, alias le Rôdeur. Il est intéressant d’observer les modifications apportées au scénario du film, puisque dans les comics, Miles va rencontrer un policier nommé Quaid, tandis que dans l’animé, ce perso est absent mais le père de Miles est lui-même policier. Une manière de fondre 2 personnages en 1 pour les besoins du scénario. Les dessinateurs qui vont se succéder sur le comics apportent une très belle dynamique au titre, et on comprend aisément pourquoi ce nouveau Spider-Man est parvenu à devenir populaire. Bendis traite de thématiques sociales et émotionnelles avec une grande justesse, et parvient à disséminer pas mal d’humour et de tendresse (les rapports familiaux), ce qui donne des récits prenants et complexes. La relation délicate avec l’oncle Aaron est une des plus intéressantes, et les révélations sur son passé par son père vont amener Miles à se poser des questions pertinentes sur lui-même, et sur le poids de l’héritage familial. Les dialogues sont franchement top, avec une sorte de concision et de précision exemplaire, comme lors de ce premier dialogue avec l’agent Quaid, qui est excellent! Miles va croiser les chemins de Nick Fury, de Spider-Woman, d’Iron Man, et de bad guys comme le Kangourou, Electro, et on a un Scorpion qui est sacrément badass!!!

Miles a d’abord oeuvré sous un costume proche de celui de Peter Parker, mais les gens qu’il croisait lui ont bien fait comprendre que c’était de mauvais goût, alors que le premier Spidey venait d’être enterré… Heureusement, il a croisé la route de Nick Fury qui lui a offert un costard noir et rouge qui claque sévère, et qui va permettre à Miles de se démarquer de son aîné tout en lui rendant hommage dans son combat contre le mal! Un nouveau héros voyait le jour, et il était prêt à apprendre le dur métier de justicier! Sara Pichelli, Chris Samnee et David Marquez se relaient afin de donner une réelle consistance à ce jeune nouveau venu, et on est happé par le rythme qu’ils instaurent dans le récit de Bendis, et on sent une réelle alchimie entre les différents artistes! La narration est d’une grande fluidité, on sent un vrai travail sur les textures, et les couleurs de Justin Ponsor achèvent de parfaire l’ensemble. Et que dire des sublimes couvertures de Kaare Andrews, qui vont vous décoller la rétine?!! Miles Morales : Spider-Man est un must, qui a offert une petite révolution dans les publications Marvel, et qui mérite d’être découvert!!!

Publié dans Marvel Classics | Laisser un commentaire

Les news de la semaine : SSSSnake

On a enfin quelques nouvelles de Snake Eyes : G.I. Joe Origins, spin-off tardif de G.I. Joe – le Réveil du Cobra et G.I. Joe – Conspiration, centré sur le ninja muet et létal. Interprété par Ray Park (le Crapaud dans X-Men, Darth Maul dans Star Wars : Episode I – la Menace Fantôme et Solo : a Star Wars Story) dans les films précédents, le rôle sera cette fois-ci tenu par Henry Golding, acteur malaisien ayant tourné dans Crazy rich Asians, L’Ombre d’Emily ou The Gentlemen. Le film réalisé par l’Allemand Robert Schwentke possède d’ailleurs un casting plutôt intéressant, avec l’excellente Samara Weaving (La Baby-Sitter et The Baby-Sitter : Killer Queen), qui doit tenir de son père Hugo Weaving, le fameux agent Smith des Matrix, Crâne Rouge dans Captain America : first Avenger et Elrond dans les sagas Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit! Samara Weaving jouera Scarlett, du côté des G.I donc; et on a l’impressionnant Iko Uwais, qui avait tout pulvérisé dans The Raid et The Raid 2, qui interprétera un certain Hard Master, maître des arts martiaux qui a entraîné Snake Eyes mais aussi le bad guy Storm Shadow, puisque les 2 sont frères!

Des petits rappels intéressants alors qu’on apprend cette semaine que le film est désormais daté au 23 juillet 2021 aux USA! Autant dire très bientôt, et si les salles françaises rouvrent également, on pourrait bien voir débarquer ce spin-off aux alentours du 21 juillet donc!

Publié dans Les news de la semaine | Laisser un commentaire

Les (vraies) news de la semaine : Bon, on continue…

Ben oui, on est si bien lancé, on va pas s’arrêter en si bon chemin. Du coup, on poursuit la valse des décalages, avec pas moins de 3 films cette semaine, qui nous proviennent du côté de chez Sony et Warner. Les studios opèrent donc des réajustements dans leurs plannings, et on parie que ce ne seront pas les derniers?

On commence par Venom 2 d’Andy Serkis, qui venait d’être décalé au 17 septembre, et qui voit encore une fois sa date de sortie modifiée. Mais bon, ça n’est pas si catastrophique, puisque le film se voit décalé d’une petite semaine, au 24 septembre donc. Un choix stratégique vis-à-vis des mastodontes de Marvel et Warner qui sortent juste avant (respectivement Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings et Dune).

 

Du côté de Warner, Mortal Kombat se voit repoussé d’une semaine également, passant du 16 au 23 avril. Il s’agit ici de la sortie US, car chez nous, il ne figure tout simplement pas sur les plannings pour le moment… La Warner a décidé de creuser l’écart avec la sortie de son Godzilla vs Kong, calée au 19 mai par chez nous.

On revient chez Sony, avec Resident Evil : Welcome to Raccoon City, qui passe du 3 septembre au 24 novembre. A un moment, va quand même falloir les sortir tous ces films hein… On en oublierait presque Uncharted! Décalage d’une semaine également pour Nathan Drake et Tom Holland, qui change sa case du 11 février 2022 au 18 février 2022. D’ici là, les zombies auront certainement envahi le monde…

 

Sinon on va parler de DC Comics, ce qui est très rare dans ces colonnes! Mais comme c’est James Gunn qui est en charge de The Suicide Squad, c’est un plaisir de partager plein d’affiches pour cette adaptation qui devrait être sacrément déjanté! On a plein d’affiches personnages, et j’ai hâte de voir ce fameux King Shark ^^

 

Publié dans Les news de la semaine | Laisser un commentaire

Les news de la semaine : Les Incorruptibles

Si le MCU fonctionne désormais à 2 vitesses, avec les séries Disney+ s’enchaînant à une vitesse affolante (WandaVision à peine terminée, Falcon et le Soldat de l’Hiver a pris la suite après seulement une semaine de repos), et les sorties de films qui ne cessent d’être repoussées pour cause de pandémie, Kevin Feige et ses troupes se doivent d’être parés dès le moindre signe de reprise, et développent donc déjà la Phase V du Marvel Cinematic Universe. Qu’il s’agisse du format sériel ou sur grand écran, les projets sont très nombreux et pour la plupart encore dans une phase de pré-production primaire. On pense au Blade avec Mahershala Ali, au reboot des Fantastic Four ou à un très lointain Avengers 5, ainsi qu’aux séries She-Hulk, Ms. Marvel, Moon Knight (avec Oscar Isaac!), ou encore la très attendue Secret Invasion. Pour la totalité des adaptations à venir, vous pouvez aller consulter ce dossier très chargé et régulièrement mis à jour!

Mais ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est un autre reboot, qui est certainement l’un des plus attendus et qui devrait pointer le bout de sa première pellicule à l’horizon 2024. Il s’agit de Mutants, la réappropriation des X-Men suite au rachat de la Fox par Disney. On pensait avoir enfin un aperçu de ce renouveau via l’épisode 5 de WandaVision, mais ça n’aura été qu’un immense coup d’épée dans l’eau et une arnaque intégrale, alors qu’il y avait réellement un potentiel incroyable avec un certain personnage… Plus de spoil dans la critique en lien plus haut ^^

C’est via le très informé Deadline que l’info est tombée, puisque le média a dévoilé le nom du réalisateur à qui incombera la lourde tâche de dépoussiérer la mythologie des élèves du Professeur Xavier. Et vu l’ampleur de la mission, ce n’est pas un seul réal qui sera appelé, mais deux, et la paire a d’ailleurs depuis longtemps l’habitude de travailler ensemble : il s’agit du duo français Olivier Nakache/Eric Toledano, qui nous a déjà livré Samba, Le Sens de la Fête, Hors Normes, et bien sûr le très grand succès Intouchables avec Omar Sy!!! Un choix des plus atypiques, et une ouverture hollywoodienne pour un duo jusque-là habitué à un cinéma populaire mais plutôt orienté auteur que blockbuster. Mais si un tel choix peut paraître étonnant, il ne faut pas oublier que la machine Marvel a beaucoup recruté dans le milieu du film d’auteur ces dernières années, avec notamment Anna Boden et Ryan Fleck sur Captain Marvel, Cate Shortland sur Black Widow, où Chloé Zaho sur Eternals, réalisatrice dont le Nomadland auréolé de plusieurs Golden Globes et d’un Lion d’Or n’en finit pas de séduire les festivals, et qui se retrouve du coup très bien positionné pour la prochaine cérémonie des Oscar (le 26 avril).

On se rappelle qu’Omar Sy, la star d’Intouchables, avait incarné le mutant Bishop dans X-Men : Days of future Past (le dernier bon film de la saga…), et Deadline indique que c’est via l’acteur français que le choix a pu se porter sur les  réalisateurs. Si son rôle de Bishop n’aura pas été d’une importance capitale dans le long métrage, Omar Sy s’est en revanche très bien entendu avec la production de la Fox, et notamment 2 producteurs exécutifs d’X-Men : Days of future Past. Si le rachat de l’entité par Marvel a entraîné son lot de chaises musicales et de licenciements, l’un des 2 producteurs, dont le nom n’a pas été révélé, s’est retrouvé rattaché à la division cinéma de Marvel et gravite dans le staff proche de Kevin Feige. C’est lui qui aurait conseillé à Feige de regarder le film original après une discussion sur The Upside – seconde Chance, le remake américain d’Intouchables porté par Bryan Cranston et Kevin Hart. Feige aurait loué la fraîcheur et l’humour du film français, et il aurait rapidement entamé des discussions avec Olivier Nakache et Eric Toledano, par le biais d’Omar Sy!

On en apprendra évidemment bien plus dans les prochaines semaines sur ces négociations, mais l’information a été corrélée par un acteur qui se retrouve lui aussi impliqué dans le projet. Il s’agit du belgo-marocain Yassine Fadel, qui lors d’une interview pour le film Tous mes Amis sont morts (petite pépite comico-horrifique originaire de Pologne dispo sur Netflix), a cité les noms des 2 réals et a confirmé son implication sur le projet Mutants. Fadel a indiqué être dans la première salve d’acteurs choisis, et à ce jour il n’a évidemment pas le droit de révéler quel sera son personnage, mais il assure avoir un rôle plus conséquent que Bishop! Une occasion pour Fadel de tâter du blockbuster, et peut-être d’obtenir un rôle récurrent dans cette nouvelle saga très ambitieuse? Il va falloir patienter encore un moment avant que tout cela ne se décante, mais les informations vont filtrer peu à peu et on a hâte de savoir sous quel angle Nakache et Toledano vont orienter leur reboot!!! Et avec de la chance, ils vont peut-être y intégrer un certain mercenaire à la grande gueule??? 😉

Publié dans Les news de la semaine | Laisser un commentaire