Marvel Legacy : X-Men 6

Petite incursion dans le magazine Marvel Legacy : X-Men, me permettant une petite remise à jour dans l’univers mutant. 3 séries au sommaire : X-Men Gold, X-Men Blue et Old Man Logan.

La série Blue est consacrée aux X-Men de Kitty Pryde, qui vont se retrouver face à Mesmero et sa nouvelle Confrérie des Mauvais Mutants. Bon, sa team est relativement light, puisqu’elle est constituée d’un pseudo-Avalanche et d’un pseudo-Pyro… Mais sous les ordres de Mesmero, ils peuvent toutefois constituer un certain danger. Le trio maléfique s’attaque à un gala de charité ayant lieu sur un yacht, et les X-Men vont rapidement intervenir afin de tenter de désamorcer la situation. Mais c’est sans compter sur les pouvoirs de suggestion de Mesmero, justement… Marc Guggenheim nous livre 2 épisodes plutôt intéressants qui mettent en difficulté l’équipe X, et le dessinateur Diego Bernard nous livre des planches plutôt pas mal! Le côté manipulation orchestré par Mesmero est lui aussi intéressant, et les mutants étant souvent mal vus par la population ne vont encore une fois pas trop bien s’en sortir!

On a également droit au X-Men Gold Annual 1, qui baisse en qualité niveau graphisme, mais qui reste toutefois correct. Le récit lui non plus n’est pas franchement dingue, mais il signe des retrouvailles avec la fameuse équipe d’Excalibur, les mutants british! L’aspect nostalgique fonctionne, alors bon… Et c’est cet épisode qui m’a fait acheter le mag, puisque Deadpool apparaît furtivement sur une case remplie de mutants! Aaah ces collectionneurs compulsifs… ! ^^ L’histoire du bébé de Meggan et Captain Britain est plutôt intéressante, puisqu’elle se développe bien plus rapidement que la normale, tant physiquement qu’intellectuellement! La voir causer avec Diablo en lui sortant « Mais si les libertés sont un palliatif à la brièveté de la vie, pourquoi « faire le bien » importerait plus que le choix d’autrui de faire le mal dans les mêmes proportions? Comment quoi que ce soit pourrait importer si chacun décide lui-même de ce qui compte? » Voilà, vous avez 4 heures pour rendre votre copie.

X-Men Blue va s’intéresser aux aventures des X-Men originels qui sont sortis de leur ligne temporelle, mais pour l’instant, ils ont disparu! Il reste Jimmy Hudson (le fils de Wolverine dans l’Univers Ultimate) et Bloodstorm, une Tornade alternative. Ils se sont alliés à Magneto afin de contrer les plans de Miss Sinistre et Emma Frost. Cullen Bunn nous livre un épisode agréable, qui nous fait visiter le Club des Damnés et nous ramène des personnages comme Bastion ou Xorn. La tension est palpable entre les différentes factions, et Jorge Molina assure une belle partie graphique.

On termine avec Old Man Logan, qui est dans un sale état, un sabre planté dans le corps et son facteur guérisseur au ralenti! Le Samouraï Ecarlate, alias Mariko Yashida, va tenter de le sauver des griffes de Gorgone, prêt à tuer définitivement Logan. Ed Brisson nous balance un épisode de belle tenue qui s’oriente vers la culture asiatique, et Ibraim Roberson se colle aux dessins avec soin. Il y a de l’action et de l’émotion dans cet épisode qui n’en fait pas trop, mais qui s’avère réussi.

Publié dans Deadpool | Laisser un commentaire

Marvel Legacy : Deadpool 6

Avant-dernier numéro pour le mag Marvel Legacy : Deadpool, avec les séries Despicable Deadpool et Cable dedans! On commence donc par 3 épisodes de Despicable Deadpool, qui voient Wade s’en prendre à un tas de bad guys histoire de leur piquer du pognon. On va croiser Typhoid Mary, l’Homme aux Echasses, Madame l’Homme aux Echasses (!!!), Hammerhead… Et tout ce pognon va servir à quoi? A mettre un contrat sur sa propre tête!!! Deadpool va donc lancer les pires tueurs à ses trousses, et il va pouvoir compter sur le Maître de Corvée, Bullseye et le Fléau pour tenter de mettre un terme à sa vie!

Gerry Duggan nous livre des épisodes fun et rythmés, et après les bad guys, Wade va tenter de se faire tuer par les héros Marvel! Il est donc vraiment décidé à mourir… Le tout s’avère sympa, avec pas mal de personnages secondaires que l’on retrouve avec plaisir, comme les 2 Hawkeye. Après, ça reste assez convenu au final, et tout ce remue-ménage donne l’impression d’avoir justement voulu placer un paquet de persos… Je suis curieux de voir comment tout cela va se terminer dans le prochain numéro!

Finalement, les épisodes de Cable s’avèrent plus intéressants que ceux de Deadpool! On revient dans le passé, à l’époque où Nathan protégeait une Hope encore gamine, et on se retrouve dans une ambiance post-apocalyptique relativement sombre et désespérée. Zac Thompson et Lonnie Nadler nous convient à un récit complexe qui va surfer à travers les époques, nous permettant d’assister à des flashbacks du jeune Nathan également, et le fameux méchant techno-organique Metus va s’avérer très dangereux… German Peralta signe de très belles planches de son côté, qui s’associent parfaitement avec le propos sombre des scénaristes.

Cable doit non seulement affronter Metus, mais il doit aussi protéger Hope de Bishop, persuadé que la môme va causer la perte des Mutants. Ca fait bien plaisir de retrouver X-Man dans le 2ème épisode, Nathaniel Grey étant un Cable issu d’un univers alternatif. Ce ne sera d’ailleurs pas le seul Cable alternatif que l’on verra, et là encore, la complexité du scénario s’avère intéressante. La visualisation de la Fin des Temps, ce lieu perdu dans lequel Cable se réfugie parfois, est plutôt belle, avec cette structure métallique flottant sur un bout de planète… Je suis encore plus curieux de savoir comment va se terminer cette saga!!!

Publié dans Deadpool | Laisser un commentaire

Les news de la semaine : D-Tox

Toxic (qui a été retitré alors qu’il s’appelait Toxic Avenger, j’ai pas trop compris…) est certainement l’un des films les plus cultes de l’écurie Troma! Ce chef-d’oeuvre du bis réalisé par Michael Herz et Lloyd Kaufman lui-même est symbolique de l’anti-Hollywood, et constitue une pierre angulaire de cet antre de mauvais goût délicieux qu’est Troma! Eh bien voici qu’on apprend que Legendary Pictures a acquis les droits de l’oeuvre, et que Herz et Kaufman auront leur mot à dire en production! On se doute bien que le nanar initial risque bien d’être relooké, mais on espère toutefois que l’humour bas du front et l’amour du cheap sauront résister à cette relecture!!!

 

Un mystérieux costume en mode Splinter Cell pour Spider-Man? Ou est-ce que le Spider-Man Noir, aperçu dans l’excellent Spider-Man : New Generation, serait aussi de la partie dans Spider-Man : far from Home? J’ai dit beaucoup de fois Spider-Man peut-être??

 

D’ailleurs on va rester sur le sujet, puisque la co-présidente de Sony, Amy Pascal, donne déjà des infos sur Spider-Man : into the Spider-Verse 2! La séquelle se concentrera sur les personnages de Miles Morales et de Gwen Stacy, avec une petite romance à la clé! 🙂 Le film a déjà trouvé un réalisateur en la personne de Joaquim Dos Santos, qui s’y connaît un peu en super-héros animés, puisqu’il a mis en scène des épisodes de Justice League unlimited ou de La Légende de Korra. Mais Pascal ne s’arrête pas là, puisqu’elle révèle quelques infos également sur le spin-off féminin, qui verra évidemment Gwen Stacy en leader, et dans lequel sont confirmées Silk et Spider-Woman! Et quand elle annonce : « il existe un monde où tout se regroupe, mais je ne peux encore en parler« , et bien on sait qu’on devrait être encore une fois en mode conjonction de réalités parallèles! 🙂

 

Alors qu’on se doute bien que sons sursis sera de courte durée, Netflix annonce la sortie de la saison 2 de The Punisher pour janvier. La motivation n’est plus la même en sachant que Frank Castle disparaîtra probablement ensuite…

 

Variety est une source relativement sûre du côté d’Holywood, et la rédaction nous rapporte un nouveau fait dans la problématique Netflix/Marvel : Netflix conserverait les droits de ses adaptations 2 ans après l’annulation de ses séries… Ce qui veut clairement dire que ça sent le sapin pour l’ensemble des Defenders, puisque Marvel ne sera pas en mesure de réutiliser les personnages avant la fin de cette période… Et on voit mal comment les acteurs et toutes les équipes créatives pourraient se permettre de patienter 2 ans avant de reprendre comme si de rien n’était. Ca sent donc très mauvais pour la pérennité de ces séries, et c’est évidemment pour Daredevil et The Punisher que cela fait le plus de peine, les super-héros ayant enfin trouvés des interprètes à même d’exploiter toute la profondeur des personnages…

 

On termine par une vidéo bien fun qui voit Kit Harrington donner la réplique à un dragon bien connu pour la prochaine saison de Game of Thrones!!! ^^

 

Publié dans Les news de la semaine | Laisser un commentaire

Marvel Heroes 3 : Sinistre Machination

3ème numéro pour ce trimestriel constitué de 272 pages, un bon petit pavé de comics dans lequel on retrouve les séries Secret Warriors, Royals et Hulk, pour un ensemble de pas moins de 13 épisodes! On commence par 4 épisodes de Secret Warriors, qui va voir Quake poursuivre sa traque de Deadpool, puisque elle compte bien lui faire payer la mort de l’agent Phil Coulson! Elle semble bien résolue à franchir une limite, et à tuer pour de bon ce vieux Wade! Pendant ce temps, la jeune Lunella va elle aussi tenter de mettre la main sur Deadpool. Mais un problème bien plus grand va se révéler à eux, quand ils vont trouver la planque du Fauve Noir, qui abrite des dizaines de jeunes cobayes Inhumains! Les Secret Warriors vont les libérer et les aider à retrouver leurs familles respectives. Matthew Rosenberg va convoquer Monsieur Sinistre et Magie à cette épopée, qui s’avère sympathique mais qui reste relativement classique au final. On n’a pas vraiment l’impression de trop progresser dans l’intrigue, qui s’offre quelques à-côtés avec les tiraillements amoureux entre Miss Marvel, Enfer et Quake.

4 épisodes pour Royals ensuite, qui va se concentrer sur les Inhumains restants. La navigation entre le futur, le présent et le passé est plutôt agréable de la part d’Al Ewing, avec un Marvel Boy version vieillissante qui tente encore de sauver l’univers. Il est accompagné par un Maximus vieillissant également, dans ce monde désolé prenant place 5000 ans dans le futur. La visualisation de certains décors s’avère très intéressante, avec des dessins signés Kevin Libranda et Javier Rodriguez qui lorgnent du côté des comics 60’s psychédéliques. Il y a par moments une certaine atmosphère envoûtante, mais elle n’est présente que par parcimonie. Le reste est plus convenu, avec un récit étrange qui voit la reine déchue Médusa s’amouracher de Gorgone… Niveau crédibilité, ça ne le fait pas trop. Mais les aspects cosmiques sont plutôt complexes et bien rendus visuellement.

On termine avec 5 épisodes de Hulk, la série consacrée à Jennifer Walters! On a là de vraies fluctuations au gré des épisodes, et un certain problème à se la jouer trop bobo new-yorkais… L’intrigue à base de présentateur d’une web-émission culinaire, ça fait vraiment très branché, mais c’est vraiment très plat aussi… Même s’il ingère une substance qui va le transformer en monstre. On a droit aux réactions des réseaux sociaux, un incontournable dans un comics qui se veut à la pointe de la modernité… Mais ça remplit des cases pour pas grand-chose. Et d’un coup, on a droit à un épisode un peu plus dense que les précédents, avec une volonté plus profonde d’explorer la peur de devenir un monstre. Une peur que Jennifer Walters connaît bien, et elle va tenter le dialogue avec ce présentateur web qui a muté et qui flippe totalement en détruisant tout sur son passage. Le dernier épisode est quant à lui carrément catastrophique, avec ce rendez-vous style Tinder qui n’a strictement aucun intérêt, et qui baigne dans un humour complètement foireux. Ca fait toujours plaisir de voir Hellcat, mais elle non plus ne brille pas dans cet épisode…On a connu Mariko Tamaki en meilleure forme, et sa Miss Hulk grise a un meilleur potentiel que ça…

Publié dans Deadpool | Laisser un commentaire

Le clip de la semaine : Nils Frahm – Says

Le compositeur allemand Nils Frahm est réputé pour ses morceaux alliant classique et électronique, puisqu’il joue du piano, du synthétiseur, et qu’il crée une musique ambiant avec ces sonorités. Je vous invite à écouter ce Says issu de son septième album, Spaces, et à plonger dans un univers hors du temps et envoûtant!

 

Publié dans Le clip de la semaine | Laisser un commentaire