Les news de la semaine: The Cable Guy

Les spéculations n’arrêtaient plus concernant l’acteur qui endosserait le rôle de Cable dans Deadpool 2, et c’est un homme dont le nom n’avait jamais été cité qui se glissera dans la peau du voyageur temporel mutant! Et quand on découvre de qui il s’agit, on se demande bien pourquoi on y avait pas pensé avant! C’est Josh Brolin qui hérite du rôle de Nathan Summers, et qui devrait composer un savoureux duo avec Ryan Reynolds/Deadpool!!! Josh Brolin est le fils de l’acteur James Brolin, et il a commencé sa carrière en 1985 dans Les Goonies! On l’a vu dans Le Veilleur de Nuit en 1997, Hollow Man – l’Homme sans Ombre en 2000, No Country for old Men – non, ce Pays n’est pas pour le vieil Homme en 2007, dans W., l’improbable Président en 2008, ou encore dans Sicario en 2015.

Josh Brolin est une gueule de cinéma doublée d’un excellent acteur, et le voir rejoindre le film de David Leitch est une excellente nouvelle! Comme il n’assure que le doublage de Thanos dans les films Marvel, vu que le personnage est en images de synthèse, ça ne posera pas de problème majeur qu’il bosse aussi avec la Fox! ^^ L’attente pour Deadpool 2 augmente encore de quelques crans, vivement 2018!!!

 

Marvel a bien retenu la leçon concoctée par James Gunn pour ses Gardiens de la Galaxie, et nous livre une bande-annonce bien « awesome » pour Thor: Ragnarok! Ce 3ème volet devrait être à des années-lumière de Thor et Thor: le Monde des Ténèbres, avec un mélange d’action badass et d’humour bien référentiel, la recette parfaite du succès de Star-Lord et sa bande en somme! On ne va donc pas bouder notre plaisir devant ce qui s’annonce comme un fantasme geek hyper-coloré, avec une Héla en pleine forme, une Valkyrie qui devrait dépoter, un Grand Maître très prometteur, et un certain colosse vert en mode ultra-gladiateur! Réservez votre 25 octobre, va y avoir le feu dans l’arène!!!

 

 

Star Wars: Episode VIII – les derniers Jedi se dévoile avec une nouvelle affiche et un premier teaser! Ca donne envie de retrouver Rey, Finn, Kylo et les autres non? Soyez patients, la sortie est fixée au 13 décembre!


 

Ryan Reynolds et Samuel L. Jackson réunis dans un film? Ca donne The Hitman’s Bodyguard, film qui sort de nulle part et qui s’avère juste complètement barge! C’est Patrick Hugues (Expendables 3) qui réalise, et ça sort le 23 août. Je vous laisse découvrir cette excellente BA sur fond de Whitney Houston, évidemment! Et l’affiche est à mourir de rire! Je vous met celle de Bodyguard avec, pour comparer! 😉 Sachant que Kevin Costner a piqué le cerveau de Reynolds dans l’excellent Criminal: un Espion dans la Tête, ça n’est que justice! ^^

 


 

C’est à la fin d’année que débarquera The Punisher, qui a eu droit à sa propre série après avoir ravagé la saison 2 de Daredevil! Jon Bernthal est de retour dans la peau de Frank Castle, et ça va dépoter sévère dans les ruelles sombres de New York! L’attente est juste énorme pour ce nouveau projet Netflix! On va patienter avec une superbe affiche et une photo de tournage qui annonce une série bien badass!!!

 

 

Et on termine par une affiche pour la saison 7 de Game of Thrones! Ils se sont enfin mis à courir, ou ils marchent toujours??

 

Publié dans Les news de la semaine | Laisser un commentaire

Fast & furious 8 (F. Gary Gray, 2017)

Et de 8, déjà! Que le temps passe vite quand on roule à 200 à l’heure! Avec 8 films en 16 ans, les producteurs de chez Universal nous alignent un film quasiment tous les 2 ans depuis Fast and furious en 2001, qui nous conviait pour la première fois dans cet univers fait de belles cylindrées et de jolies bimbos. L’aspect tuning et intimiste aura duré le temps de 4 films (2 fast 2 furious en 2003, Fast & furious: Tokyo Drift en 2006, et Fast and furious 4 en 2009), avant que la saga prenne un tournant radical à partir de Fast & furious 5 (2011). On entrait alors dans une dimension de blockbuster bien testostéroné sur fond d’intrigue policière, avec l’ajout d’un certain Dwayne Johnson au casting! Fast & furious 6 (2013) nous livre le film le plus démentiel de la saga, avec son côté Expendables 2 – Unité spéciale complètement décérébré et jouissif! Fast & furious 7 (2015) est tristement célèbre pour être la dernière apparition de Paul Walker dans la saga…

Et voilà que déboule ce Fast & furious 8, qui a voulu encore une fois mettre la barre très haut en matière d’action, avec une bande-annonce que l’on peut tranquillement qualifier de furieuse. Il faut dire que la bande à Dominic Toretto a enchaîné les prouesses de film en film, un peu comme un certain Xander Cage qui se doit de nous offrir toujours plus d’action. Du coup, un metteur en scène comme F. Gary Gray est tout indiqué, lui qui a déjà tourné Un Homme à part avec Vin Diesel, ou Braquage à l’Italienne avec Charlize Theron et Jason Statham. Cette saga a su évoluer avec son temps, tout en nous offrant un spectacle calibré et sympathique. On n’est pas ici dans du cinéma qui va vous prendre aux tripes, mais dans un schéma de divertissement pur, dont les producteurs ont rapidement saisi tout le potentiel. Du coup, ils y ont investi de plus en plus de dollars, jusqu’à arriver à des chapitres dont la seule vocation est de tout faire exploser, et de bien le faire! A ce titre, Fast and furious 6 remporte sans conteste la 1ère place, avec un mélange d’action et d’humour carrément bien dosé, qui en fait un blockbuster à prendre au 48ème degré tout ce qu’il y a de plus fun!

Fast & furious 7 ne parvenait pas à retrouver toute la folie du 6, mais nous livrait une copie toutefois sympathique, dans laquelle une émotion sincère se dégageait avec le triste adieu à Paul Walker. Ce Fast & furious 8 reste lui aussi dans la lignée tranquille de la saga, avec un récit calibré, des interactions efficaces entre les personnages, tout en se permettant quelques ajustements. On est dans un film d’action qui fait du bruit et qui n’est pas avare en explosions, et dans lequel le scénariste Chris Morgan va tenter d’insuffler quelques surprises aux spectateurs. Il rédige les scripts de la saga depuis le 3ème opus, et sait comment gérer tout ce petit staff gravitant autour de Dom Toretto! Evidemment, il faut distiller quelques éléments perturbateurs pour faire revenir les spectateurs, et la bande-annonce a marqué le coup avec cette trahison annoncée dans la famille! Cet aspect permet de redonner un semblant de fraîcheur à toute une mythologie connue, et ça ne peut pas faire de mal. Sur fond de menace terroriste nucléaire, on va envoyer la fine équipe sauver le monde, encore une fois! Et c’est pour ça qu’on y retourne en tant que spectateur! 😉

Evidemment, les ficelles ne sont pas forcément très fines, mais la crédibilité n’est pas l’aspect principal de ce genre de films! On va donc suivre cette nouvelle aventure avec l’envie de connaître les raisons de cette trahison, et niveau casting, on va nous ressortir quelques bonnes vieilles trognes comme Jason Statham ou Kurt Russell! On a en plus une Charlize Theron en mode bad girl (quand même super stéréotypée), et un Kristofer Hivju dont le nom ne vous dira rien, mais quand vous verrez sa gueule, vous vous direz « Mais oui bordel c’est lui qui joue le boss des Sauvageons dans Game of Thrones! » Et oui, l’acteur norvégien incarnant Tormund joue ici un bad guy roux, évidemment! Vin Diesel fait du Vin Diesel, même si on préférera xXx: reactivated qui s’avère plus fun; Jason Statham se met en mode Parkour; Dwayne Johnson fait du Rock avec sa classe habituelle, et on se croirait vraiment dans G. I. Joe: Conspiration par moments! Les combats au corps-à-corps sont bien bourrins et abusés, tout comme les poursuites en voitures! Bref, avec Fast & furious 8, on est en terrain connu, et on apprécie le voyage en bagnole, en char ou en sous-marin (!) à sa juste valeur, celle d’un bon gros blockbuster qui ne se prend pas la tête et qui détend les neurones!

Publié dans 2010's, Cinéma | Laisser un commentaire

Le clip de la semaine: Queens of the Stone Age – Sick, sick, sick

Hier soir j’ai eu l’opportunité de rendre visite à 2 cramés du bulbe, Bill et Marceau, lors de leur émission hebdo sur la Radio Eponyme! Ca s’appelle Impuls’Rock, c’est du grand n’importe quoi joyeusement bordélique, et ça brasse tout ce qui se fait dans le genre metal. Du coup, on va se passer un excellent Queens of the Stone Age, ça vous dit?

 

Publié dans Le clip de la semaine | Laisser un commentaire

All-new Avengers 11: Une Vision du Futur

Alors qu’il a été récemment piraté par Kang, Vision va tenter de mettre un terme aux agissements du bad guy temporel. Il faut dire que Kang est parvenu à le reprogrammer pour qu’il s’attaque aux Avengers, et Vision ne veut en aucun cas revivre ce genre de manipulation. L’épisode présenté par Mark Waid et Adam Kubert va donc être centré principalement sur le synthézoïde, et ce récit très introspectif va s’avérer captivant, en nous amenant sur des questionnements fondamentaux comme la différence entre l’homme et la machine, et la notion d’âme qui la sous-tend; ou encore la question éthique classique: est-ce que si on avait le moyen de remonter le temps, il faudrait tuer Hitler alors qu’il est encore un bébé? Mark Waid nous livre un épisode complexe et passionnant, dans lequel Vision va remonter le temps pour empêcher Kang de nuire dans le présent. Avec en parallèle les événements de Civil War II, et une discussion très intéressante avec Ulysse, l’Inhumain capable de prédire le futur… On n’est clairement pas dans un récit centré sur l’action, mais le niveau de cet épisode n’en est pas moins haut!

 

2 épisodes des New Avengers ensuite, qui poursuivent la lutte de l’A.I.M. contre le S.H.I.E.L.D.! John Garrett, l’agent du S.H.I.E.L.D. à la morale très douteuse (qui a été interprété dans Marvel: les Agents de S.H.I.E.L.D. par le regretté Bill Paxton), capture Songbird en se basant sur les prédictions d’Ulysse. Une mission de sauvetage est lancée par Roberto Da Costa et Rocket, et le rythme imposé par Al Ewing et Paco Medina s’avère prenant. Avec l’intervention du Créateur qui profite de ce moment où l’A.I.M. se retrouve affaibli, on a 2 épisodes très maîtrisés aux enjeux multiples, qui n’en oublient pas l’aspect psychologique. La discussion entre Capsule et le Dr Ho est à ce titre très intéressante. Et la fin du second épisode voit le retour d’un personnage emblématique de la 1ère équipe de Rocket et Solar!

Hank Pym est de retour! Alors qu’on le croyait mort, il a fusionné avec Ultron pour revenir sur Terre. Captain America est très méfiant, ne croyant pas que Pym ait pu contrôler Ultron… Il l’espionne donc afin de déterminer s’il est dangereux pour l’équipe, et pour le monde… Cable et Deadpool sont eux aussi de la partie, et cet épisode toujours signé Gerry Duggan s’avère bien riche, avec un final au suspense très fort! Le dessin de Pepe Larraz colle bien à cette atmosphère suspicieuse.

Publié dans Deadpool | Laisser un commentaire

Les news de la semaine: I declare War

 

War Machine n’a rien à voir avec le super-héros Marvel, mais est une nouvelle production Netflix, réalisée par David Michod (Animal Kingdom) et dans laquelle Brad Pitt se la jour mi-George Clooney-mi Hannibal Smith! En plein conflit afghan, un général américain prend le commandement des forces de l’OTAN pour redresser la situation. Ses méthodes sont très peu conventionnelles, et ce film promet d’être bien satirique! Diffusion sur la chaîne dès le 26 mai.


 

La date de diffusion de The Defenders a été annoncée via un court teaser, d’une manière bien originale puisqu’elle s’affiche sur le compteur en haut à droite de la vidéo… le nouveau show Netflix débarque dans 4 mois, le 18 août! Allez, on essaie d’être patient…


 

Coup dur pour Expendables 4, qui voit Sylvester Stallone tout simplement se retirer du projet! Autant dire que ça sent le sapin pour la franchise… Ce départ fait suite à des différents entre Sly et le producteur Avi Lerner, ce dernier déclarant: « Nous avons eu des désaccord avec Sly, mais ce fut le cas depuis un an et demi. Actuellement, chacun a sa propre opinion. Nous étions d’accord sur 95% des choses, mais il y a certains éléments sur lesquels nous ne l’étions pas. Je ne pense pas que ce soit fini. A mon avis, ce n’est pas encore mort. »

 

Suite à ces déclarations, Arnold Schwarzenegger a embrayé en expliquant qu’il ne participera pas non plus à Expendables 4. « Il n’y a pas d’Expendables sans Sly. Je ne ferai jamais le film sans lui ». Simple et efficace!

 

Problemos est le 3ème film d’Eric Judor en tant que réalisateur, après Seul two et La Tour 2 Contrôle infernale. Il va cette fois se centrer sur une sorte de communauté new-age dans laquelle le personnage interprété par Eric et sa famille vont se retrouver… Le premier extrait dévoilé est franchement drôle! Sortie le 10 mai.

Publié dans Les news de la semaine | Laisser un commentaire