Focus : Stan the Man

Il aura sans le moindre doute possible été l’artisan le plus emblématique et le plus populaire du monde de l’édition des comics, révolutionnant tout simplement cet univers en donnant un coup de pied magistral histoire de dépoussiérer tout ça! Tout a commencé très tôt pour lui, puisqu’il n’avait pas encore 20 ans quand il devient scénariste puis rédacteur en chef pour Timely Comics. Mais c’est en novembre 1961 que tout va se jouer: Lee décide de modifier Timely Comics en Marvel Comics, et opte pour une ligne éditoriale à la fois fantastique, colorée et réaliste, en créant Les Quatre Fantastiques avec Jack Kirby.

Le succès de ce comics dans lequel les personnages ont de vrais problèmes (argent, sentimentaux, difficultés à gérer leurs pouvoirs) est fulgurant, et va ouvrir la voie à de très nombreuses créations qui deviendront rapidement cultes elles aussi: Hulk en mai 1962, Thor en août 1962 (les 2 personnages également créés par Lee et Kirby), puis viennent Spider-Man en août 1962 (Lee et Steve Ditko), Iron Man en mars 1963 (Lee et Don Heck), les X-Men et les Avengers en septembre 1963 (à nouveau Lee et Kirby), Daredevil en avril 1964 (Lee et Bill Everett)… Stan Lee sera crédité de la création de pas moins d’une centaine de personnages, quasiment tous devenus très populaires!!! On lui doit le Bouffon Vert, le Caïd, Captain Marvel, le Docteur Fatalis, Nick Fury, Galactus, les Inhumains, Loki, le Docteur Octopus, la Panthère Noire, le S.H.I.E.L.D., les Skrulls, les Krees, et tellement d’autres encore!!!

Il s’est intéressé dès les années 1970 aux possibilités d’adapter les aventures de ses héros à la télévision ou au cinéma, avec notamment Spider-Man ou L’incroyable Hulk (plus de détails dans ce dossier sur les adaptations Marvel).  Le secret de la recette de Lee résidait dans une volonté de coller au plus près de la réalité des lecteurs, en proposant des récits centrés sur les problématiques contemporaines : la drogue, le harcèlement, le Vietnam, le Watergate… Les comics de Marvel se veulent le reflet d’une Amérique réelle en proie à de nombreuses difficultés, et ce média apparaît comme un moyen de questionner et d’apaiser temporairement tout ça, offrant au lecteur des histoires à la fois merveilleuses et réalistes. C’est sans aucun doute cette proximité avec les lecteurs qui aura permis d’instantanément les rendre indispensables et populaires!

A travers ses écrits, on sent le sens des responsabilités de Lee, ainsi qu’une sorte de naïveté bienveillante envers ses personnages, qui va en faire le père fondateur de cette industrie majeure. S’il n’est pas le scénariste le plus palpitant de l’industrie, il a ouvert la voie à des auteurs qui vont complexifier les personnages qu’il a créé, comme Frank Miller pour Daredevil, Chris Claremont pour les X-Men ou encore Todd McFarlane pour Spider-Man. Lee aura traversé toutes ces décennies en assistant à l’évolution de ses personnages, et il aura vécu les 10 premières années de Marvel Studios! Le coup de poker initié en novembre 1961 avec Les Quatre Fantastiques aura donc été une réussite totale, et Lee peut enfin aller se reposer à 95 printemps… Ce 12 novembre, Stanley Martin Lieber s’en est allé rejoindre Steve Ditko, lui aussi décédé cette année… Et surtout, il est allé retrouver sa chère Joan, disparue l’an dernier… Nul doute que tout ce beau monde doit à présent sillonner les étoiles aux côtés du Silver Surfer

Ce contenu a été publié dans Focus. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *