Focus: La timeline dans les films X-Men (oui, c’est très compliqué…)

stanleexmen-144074

Quand Stan Lee créait un tout nouvel univers le 8 novembre 1961, il ne se doutait probablement pas qu’il perdurerait aussi longtemps et qu’il s’étendrait à ce point! L’univers Marvel, avec ses milliers de héros, ses innombrables intrigues foisonnantes et ses centaines d’artistes ayant contribué à le développer, s’est rapidement retrouvé confronté à un problème majeur issu de sa propre expansion: la continuité. Depuis le tout 1er épisode de Fantastic Four, tous les événements se déroulant dans cet univers sont forcément interconnectés. Quand Galactus tente de bouffer la planète, chacun de ses habitants en aura entendu parler, et ça aura des répercussions dans les séries des autres super-héros. Stan Lee a créé un univers cohérent obéissant aux lois de la réaction en chaîne et des actes et de leurs conséquences, même si de nombreux scénaristes ont fait preuve d’une certaine souplesse pour arrondir les angles sur lesquels ils ne voulaient pas se blesser! Mais pour schématiser, tout ce qui se passe dans l’univers standard touche de près ou de loin tous les personnages, que ce soit directement ou par extension.

aedf5d738a1f5d4ce569c2bd88c33cd4

C’est dans les années 70 que le concept d’univers alternatif est lancé, avec notamment les fameux What if?, dont le titre est limpide: « what if? » signifie « et si? », et les récits de cette gamme vont analyser ce qui  se serait passé si tel événement s’était déroulé autrement, ou s’il n’avait simplement pas eu lieu. Il s’agit d’un exercice de style dans lequel les auteurs et dessinateurs pouvaient s’amuser à triturer la réalité de l’univers standard, le fameux Univers-616, et développer des récits qui partiraient dans une autre direction. Le premier épisode de cette série se nomme Et si… Spider-Man avait rejoint les Quatre Fantastiques?, et démontre ce qui aurait pu se passer si la candidature de Spidey avait été accepté par l’équipe, ce qui n’avait pas été le cas dans l’Univers-616. On a donc des questionnements du genre « qu’est-ce qui se serait passé si Fatalis était devenu un héros », « si Gwen Stacy avait survécu », « si Wolverine avait tué Hulk »… Et les auteurs se font plaisir en créant de multiples récits qui se débarrassent de cette sacro-sainte continuité!

What_If_Vol_2_44

Et dans les années 80 et 90, on va voir l’apparition de nombreuses réalités alternatives, terres parallèles, dimensions étranges et autres futurs hypothétiques. L’avantage de ces zones neutres est de pouvoir créer des histoires débarrassées des contraintes imposées par l’Histoire avec un grand H. Spider-Man s’est fait mordre par une araignée radioactive, et s’est créé des lance-toiles pour projeter un fluide simili-arachnéen, on ne peut donc pas revenir sur cette décision pour qu’un vrai fluide lui sorte des poignets. Par contre, en créant l’Univers 2099, on va pouvoir régler ça, et en faire bénéficier Miguel O’Hara, le Spider-Man futuriste de cette ligne temporelle! C’est un exemple précis parmi des centaines d’autres, avec des réalités alternatives comme l’Univers Ultimate, le 1602, l’Univers Zombie, l’Univers Noir, etc… Je vous mets ici un lien vers Marvel World qui détaille toutes ces terres alternatives! Et bien évidemment, tous ces univers ne sont pas cloisonnés, et coexistent dans un multivers bien plus colossal, permettant des interactions entre toutes ces réalités! Si la tête vous tourne, c’est le moment de prendre un Doliprane!

spider_man_2099_hd_wallpaper_by_tommospidey-d629sk3.png

Après cette explication nécessaire, on va revenir à nos chers X-Men, la Fox ayant largement oeuvré pour que son univers cinématographique prenne le chemin bien complexe de celui des comics! En seulement 10 films, le studio a réussi à créer un univers déjà composé de terres parallèles et de futurs alternatifs, qui vont vous donner mal au crâne si vous avez l’intention de vouloir coordonner tout cela de manière logique! Mais oui, c’est possible de le faire, et ce qui suit, bien que purement subjectif et théorique, est une tentative d’explication afin de relier tous les films de la saga.

X-Men-2000

On commence avec une première ligne temporelle, créée en 2000 à partir du tout premier X-Men. Le film s’ouvre sur une phrase qui aurait déjà dû nous mettre la puce à l’oreille quant au bordel qui allait suivre: « Dans un avenir proche »… Bon, du coup, X-Men, X-Men 2 et X-Men: l’Affrontement final peuvent-ils être considérés comme contemporains? En tout cas, ils font partie de la même ligne temporelle, et se déroulent donc dans l’univers canonique. C’est à partir d ‘X-Men Origins: Wolverine que ça commence à bugger, avec un tout petit détail: Wolverine qui est le frangin de Dents de Sabre, alors qu’il n’est fait aucune mention de ce lien dans le X-Men de 2000, où les 2 personnages s’affrontaient déjà!!! Du coup, on peut en toute logique situer ce film dans une ligne temporelle alternative par rapport à la 1ère trilogie. On a ensuite X-Men: le Commencement et Wolverine: le Combat de l’Immortel,  qui peuvent se rattacher à la timeline de la trilogie originelle.

Alternate_XMen_1970

C’est X-men: Days of future Past qui va sérieusement foutre le bordel… On a des X-men de 2023 qui envoient l’esprit de leur Wolverine dans le corps de celui de 1973, mais dans une timeline différente, puisque Wolverine rencontre normalement les X-Men pour la 1ère fois dans le X-Men de Bryan Singer! Alors qu’ici, il les rencontre en 1973… A la fin du film, l’esprit du Wolvie de 2023 (vous suivez??) se retrouve dans une timeline où tous les personnages morts dans son univers sont en vie! En gros, il ne retrouve pas son univers apocalyptique de 2023, mais un univers où les Sentinelles n’ont pas exterminé les Mutants, et où les X-Men morts dans X-Men: l’Affrontement final sont en vie! Pour simplifier, on a eu plusieurs distorsions temporelles, et un univers plus paisible a vu le jour! Ce qui n’empêche pas l’univers de la 1ère trilogie d’exister quelque part…

x-men-days-of-future-past-ellen-page-shawn-ashmore-daniel-cudmore

 

Et à partir de là, ça devient vraiment compliqué: les événements d’X-Men: le Commencement peuvent effectivement se rattacher à ceux de la 1ère trilogie, mais ils sont suivis de manière tout aussi logique par ceux de Days of future Past et Apocalypse… Qui eux ne peuvent pas être rattachés à la 1ère trilogie. Et on a donc l’un de ces fameux paradoxes temporels chers à Doc Brown, avec un Commencement qui pourrait bien fonctionner dans 2 univers! On le rattachera donc à la 1ère trilogie, tout en sachant que les mêmes événements se sont déroulés dans une 2ème chronologie qui verra donc Days of Future Past et Apocalypse diverger par rapport à la 1ère continuité! (Vous pouvez prendre un second Doliprane).

xmen0002

Deadpool lui, semble se placer dans l’univers standard, le 1er donc, celui de la 1ère trilogie. Mais il évoque quand même le personnage du Professeur X comme s’il était en vie, ce qui contredit cette théorie… Et donc, il se déroule dans l’univers hérité de Days of future Past, tandis que celui de la 1ère trilogie n’a plus été utilisé depuis Wolverine: le Combat de l’Immortel! Et c’est là qu’on se dit que la timeline remodelée de Days of future Past et Apocalypse pourrait bien être devenue la standard! En fait, tout ce qui s’est passé du 1er X-Men jusqu’à Wolverine: le Combat de l’Immortel (excepté X-Men Origins: Wolverine qui peut être considéré comme un film unique, n’étant rattaché à aucun des autres univers) appartient à une réalité, et depuis Days of future Past, on se retrouve dans une autre. Voilà voilà, et sinon Logan sera le dernier film Wolverine, et il se déroulera dans un univers futuriste, donc encore un nouvel univers alternatif! En gros, on a l’univers standard, celui d’Origins, celui de 2023, celui de Days of future Past et Apocalypse qui est le même, et dont Deadpool est une continuation, et celui de Logan. Bon, vous y voyez enfin plus clair? Parce que pour les séries, on va en rajouter une couche!!!

Deadpool-de-Tim-Miller

Eh oui, ça aurait été trop simple sinon! Du coup, la productrice Lauren Schuler Donner annonce que Legion, qui débarquera le 8 février, se déroulera dans un autre univers alternatif, où l’existence des Mutants n’est pas encore connue, et où seul le gouvernement est au courant. Du coup, le showrunner Noah Hawley a carte blanche pour gérer son univers sans avoir besoin de rester cohérent par rapport à tous les films X-Men précédents. Et la future série nommée X-Men, qui verra un couple fuir avec ses enfants mutants car ils seront traqués par le gouvernement, se déroulera elle dans une autre réalité alternative… Un choix scénaristique qui semble complexe, mais qui fournit au contraire une possibilité de travailler sur un matériau débarrassé de toute continuité! Mais pour bien semer encore une fois le doute, Noah Hawley vient de préciser qu’il se garde la possibilité de situer Legion dans l’univers standard des X-Men… Donc pour l’instant, on ne sait pas où il se situe!!!

934839489

 

Je vous met le lien vers un article très intéressant provenant du site Les Toiles héroïques, qui nous donne notamment un graphique ô combien précieux expliquant les choses de la même manière que Doc Brown! 😉 Ca se passe ici!!! Et un très bon article aussi provenant de Comicsblog et qui va vous dépeindre les principaux univers parallèles Marvel! Ca se passe là!!! Et encore un dossier très intéressant sur Le Journal du Geek, juste ici!

N’hésitez pas à me partager vos avis!!! 😉

youarehereinthemultiverzze_LargeWide

Ce contenu a été publié dans Focus. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *