Focus : Vince McMahon, l’homme qui voulait détruire NXT

Si le catch est considéré par beaucoup comme un spectacle affligeant et ridicule, c’est sans aucun doute à cause du traitement lamentable perpétré au sein de la WWE. Vince McMahon, le grand manitou ayant permis le développement de ce sport-spectacle au début des années 80, rassemblant des foules incroyables dans des stades et des arènes jusqu’alors réservés à des finales de foot américain ou de combats de boxes mythiques, a su imposer sa fédération et lui offrir un rayonnement planétaire. C’était l’époque des Hulk Hogan, André the Giant, Bret Hart, Shawn Michaels… Mais la mégalomanie de Mister Vince est également responsable d’immenses gâchis de potentiels, faits de décisions délirantes et de comportements quasi-enfantins… Et ce qui s’est déroulé ces derniers jours à Money in the Bank et Raw a encore largement contribué à entériner cet état de fait, répondant très clairement à une interrogation latente depuis plusieurs années quant à ses pensées profondes concernant la division NXT : Vince McMahon déteste-t-il cette 3ème brand? Comme l’explique très limpidement Darren Fog dans cet excellent article pour VoxCatch, oui, Vince n’a strictement aucun respect pour les Superstars de NXT…

Cette géguerre interne a tellement peu de sens, mais elle souligne avec force la position despotique d’un homme qui ne souhaite pas lâcher une once de pouvoir. NXT, c’est le bébé de Paul « Triple H » Lévesque (les 3 H pour son ancien nom de catcheur Hunter Hurst Helmsley), qui est chef des opérations depuis le 20 juin 2012, date à laquelle NXT est passée de club-école à 3ème division de la WWE. Triple H gère l’ensemble avec notamment Shawn Michaels et Road Dogg, les 3 membres de la DX ayant à coeur de perpétuer ce sport-spectacle grâce à de nouvelles générations de talents. On a donc d’un côté Vince McMahon qui dirige Raw et Smackdown, ainsi que tous les PPV affiliés, et de l’autre Triple H en électron libre avec NXT. Triple H qui est le beau-fils de McMahon, puisqu’il a épousé la fille de ce dernier, Stephanie McMahon, en 2003. Nous sommes donc dans un contexte de dynastie où le pouvoir et l’argent n’ont probablement rien à envier à Dallas… Mais quand on regarde NXT, on sent une passion, un élan, une vision et une intelligence hors norme, et même un show mineur comme celui de cette semaine vaut 10 fois une émission interminable de Raw ou de Smackdown. Et dans ce jeu des comparaisons qui est clairement au désavantage de McMahon, on peut avancer sans trop se tromper que c’est l’égo démesuré de Vince qui parle quand il s’agit d’intégrer des superstar de NXT dans les rosters « principaux ».

J’évoquais Money in the Bank qui a eu lieu dimanche dernier, avec un ladder match qui n’aura pas été des plus intéressants, mais dans lequel Ricochet a une fois encore brillé à plusieurs reprises. Cet élément issu d’NXT est certainement l’un des high-flyers les plus incroyables de l’entreprise, et il nous a offert 2 morceaux de bravoure très percutants, ce qu’il avait déjà fait d’ailleurs au cours des dernières semaines lors de ses 3 matches contre John Morrison. Ricochet est l’une des perles de la WWE, et il est juste traité comme un jobber sans intérêt, n’obtenant quasiment jamais de match pour le titre, sa visibilité se limitant à effectuer quelques séquences spectaculaires avant qu’un autre soit placé sous les projecteurs. C’est dégueulasse ? Oui, c’est franchement dégueulasse.

Parlons maintenant du cas Karrion Kross lors de son passage à Raw. Je n’étais pas spécialement fan de Kross à son arrivée, car je trouvais son aspect monolithique assez réducteur. Mais son invincibilité et son inflexibilité ont commencé à façonner un personnage finalement intéressant, dont la rivalité actuelle avec Samoa Joe est des plus captivantes! Kross avait effectué quelques dark matches pour le père Vince, qui a décidé de le montrer enfin à l’écran à Raw… Pour un match lors duquel il va réduire à néant son invincibilité acquise depuis le 6 mai 2020, soit plus d’une année complète! Kross a perdu contre un Jeff Hardy qui n’est même plus celui de la belle époque, dans un match pitoyable remporté de manière bien hasardeuse en plus… Pourquoi briser l’aura bâtie par Triple H et son staff depuis 1 an, et ce en un petit match de même pas 2 minutes? Quel est l’intérêt de drafter un talent actuellement champion NXT pour le faire se ridiculiser devant une foule enfin de retour dans l’arène? Quel est le sens profond du message que Vince souhaite passer? Il ne s’agit même plus d’un sens caché, mais clairement d’un désaveu complet de la brand gérée par son beau-fils, à laquelle il s’attaque régulièrement et implacablement depuis des années. Et ce lundi où il a encaissé sa toute première défaite, c’était l’anniversaire de Karrion Kross… Joyeux 36 ans…

Et ce n’est pas le retour de Keith Lee le même soir qui prouvera le contraire! Lee, absent depuis début 2021, revient enfin pour défier Bobby Lashley, et ce combat qui pourrait permettre une ouverture vers un nouveau règne se termine par… Une défaite pour Lee, qui aurait mieux fait de ne pas revenir… Vince McMahon, c’est le Jonah J. Jameson de la WWE, toujours prêt à cracher sur ses meilleurs talents comme JJJ le fait avec Spider-Man. Beaucoup de mauvaise foi, un égo démesuré, et au final, d’énormes frustrations derrière tout cela. En tant que big boss, il a tous les droits, et comme il s’est toujours rêvé catcheur (vous vous rappelez de sa transformation physique à une époque, toute en stéroïdes??), il ne peut supporter les gens plus talentueux que lui, et fait valoir son statut de directeur général pour en faire baver à un maximum de monde, et au staff d’NXT en particulier.

Les rapports entre Vince, Triple H et Stephanie sont probablement compliqués, et cela reste en famille, mais quand on voit de tels actes de mauvaise foi délibérée, on se dit qu’il est grand temps que le vieux prenne la porte de sortie, histoire d’offrir enfin une bouffée d’oxygène indispensable à la fédération… Et pour enfoncer encore le clou, c’est Vince aussi qui était derrière l’une des décisions les plus controversées de l’histoire du catch, celle de mettre un terme à la série d’invincibilité de l’Undertaker à Wrestlemania. Le Deadman est resté invaincu de Wrestlemania 7 à Wrestlemania 29, soit durant 23 ans!!! Mais Vince a décidé de le faire perdre contre Brock Lesnar à Wrestlemania 30, ce qui aura choqué tout le monde… Le jour où Stephanie et Shane placeront leur père de 75 ans en maison de retraite, ce sera une superbe nouvelle pour le monde entier!!! Sauf pour les autres résidents de la maison de retraite…

Ce contenu a été publié dans Focus. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *